Les Bourses européennes s'orientent à la hausse en ouverture

le
0
LES MARCHÉS EUROPÉENS OUVRENT EN HAUSSE
LES MARCHÉS EUROPÉENS OUVRENT EN HAUSSE

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes semblent prendre l'initiative jeudi en ouverture, s'orientant à la hausse même si elles ne peuvent compter sur Wall Street comme point de repère dans la mesure où la place américaine est fermée pour Thanksgiving, un fait qui pourrait peser sur les volumes échangés.

Quelques minutes après l'ouverture, l'indice CAC 40 parisien gagne 0,45% à 4.549,49 points. À Francfort, le Dax avance de 0,45% également, tandis qu'à Londres, le FTSE est stable (+0,06%).

L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro progresse de 0,49%, le FTSEurofirst 300 de 0,34% et le Stoxx 600 de 0,37%.

A défaut de Wall Street, les investisseurs pourront toujours se rabattre sur un calendrier des statistiques qui n'est pas très fourni mais qui comporte au moins un indicateur qu'ils suivront de près, à savoir l'indice Ifo du climat des affaires de novembre en Allemagne. Il est attendu inchangé à 110,5.

Pour ce qui concerne le PIB allemand, publié avant l'ouverture des Bourses, l'Office fédéral de la statistique a confirmé les chiffres qu'il avait communiqués quelques jours auparavant ce mois-ci, donnant une croissance réduite de moitié au troisième trimestre.

Aux valeurs, ThyssenKrupp perd 1,64%, le groupe industriel prévoyant une croissance de son bénéfice d'exploitation plus faible que prévu sur son exercice en cours.

C'est le plus fort recul de l'indice FTSEurofirst 300.

En sens inverse, Vinci avance de 1,2%, deuxième hausse des indices CAC et EuroStoxx 50. Le géant du BTP et des concessions a annoncé mercredi porter plainte contre X pour la diffusion la veille de faux communiqués usurpant l'identité du groupe et qui ont fait dévisser son cours de Bourse.

Sur le marché des changes, le dollar est stimulé par de bons indicateurs économiques qui accroissent les chances d'une hausse des taux d'intérêt américains le mois prochain et par la hausse des rendements obligataires américains.

L'indice du dollar a dépassé son pic de 13 ans et demi de 101,91 atteint la veille et progresse de 0,22% à 101,92.

Le marché pétrolier n'est pas très actif, avec un biais légèrement baissier, les traders s'interrogeant toujours sur le plan de réduction de la production que l'Opep veut mettre en oeuvre.

Les ministres du cartel débattront la semaine prochaine d'une réduction de 4% à 4,5% de la production de la plupart des pays membres de l'organisation, Libye et Nigeria exclus, mais le soutien de l'Irak et de l'Iran à cette proposition est loin d'être acquis.

(Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Patrick Vignal)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant