Les Bourses européennes restent dans le vert, sauf Londres

le
1
LES BOURSES DE PARIS ET FRANCFORT RESTENT EN HAUSSE À LA MI-SÉANCE
LES BOURSES DE PARIS ET FRANCFORT RESTENT EN HAUSSE À LA MI-SÉANCE

PARIS/LONDRES (Reuters) - A l'exception de Londres, alourdie par les valeurs minières, les Bourses européennes restent orientées en hausse lundi à mi-séance, alors que la Chine a annoncé pour le troisième trimestre une croissance de 6,9% de son économie, inférieure à 7% pour la première fois depuis la crise financière mondiale.

Ces chiffres, légèrement meilleurs que prévu, ont fait pousser un soupir de soulagement aux investisseurs sur des marchés dominés depuis le mois d'août par la crainte qu'un atterrissage brutal de l'économie chinoise ne freine la croissance en Europe et ne replonge les pays émergents dans la récession. La perspective de mesures de soutien à la croissance apaise aussi les inquiétudes.

À Paris, l'indice CAC 40 gagne 0,31% à 4.717,48 points vers 13h00. Le DAX prend 0,84% à Francfort mais le FTSE recule de 0,18% à Londres. L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro progresse de 0,55% alors que l'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 cède 0,19%, après avoir atteint en matinée ses plus haut niveaux depuis début septembre.

Les futures sur indices new-yorkais signalent une ouverture de Wall Street en hausse pour le Dow et le S&P-500 (+0,43% et +0,46%) et stable pour le Nasdaq.

Les valeurs minières reculent à l'instar des cours des matières premières après l'annonce que la croissance chinoise est passée sous les 7%, avec notamment un ralentissement plus net que prévu de la production industrielle à 5,7%. Anglo American et Glencore perdent respectivement 4,9% et 3,3%.

En tête des hausses de l'EuroStoxx 50, Deutsche Bank s'adjuge 3,58% à la suite de l'annonce, dimanche, de la refonte de sa structure et de son équipe de direction.

Le distributeur allemand Metro (+3,5%) signe la meilleure performance de l'EuroFirst 300 après s'être dit confiant pour la période de Noël au vu d'une progression de 1,3% de ses ventes à magasins comparables en juillet-septembre.

Toujours à Francfort, le fabricant d'automates bancaires et de caisses automatiques Wincor Nixdorf bondit de 16% après avoir reçu une offre d'achat de 1,7 milliard d'euros de son concurrent américain Diebold.

A Paris, Danone, plus forte progression du CAC, gagne 2,68% après avoir amélioré son chiffre d'affaires au troisième trimestre.

(Patrick Graham, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Véronique Tison)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • BARIL22 le lundi 19 oct 2015 à 14:26

    et Paris