Les Bourses européennes repartent à la baisse à mi-séance

le
0
REPLI DES BOURSES EUROPÉENNES À MI-SÉANCE
REPLI DES BOURSES EUROPÉENNES À MI-SÉANCE

PARIS/LONDRES (Reuters) - Les Bourses européennes interrompent leur phase de rebond lundi, alourdies notamment par le retournement à la baisse des secteurs financiers et automobile, les plus exposés à l'impact du "Brexit", alors que les valeurs métallurgiques et minières résistent à la baisse dans le sillage des cours des métaux.

À Paris, après quatre journées de hausse d'affilée, l'indice CAC 40 perd 0,42% à 4.255,99 points vers 10h50 GMT. À Francfort, le Dax cède 0,31% et à Londres, le FTSE recule de 0,14%. L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 se replie de 0,28% et l'EuroStoxx 50 de la zone euro de 0,21%, après avoir eux aussi aligné quatre séances de rebond.

Le repli se fait dans de faibles volumes en raison de la fermeture des marchés américains pour cause de fête nationale ("Independence Day").

Les marchés d'actions ont repris la semaine dernière une bonne partie, voire la totalité, des pertes encaissées juste après le choc du vote des Britanniques en faveur d'une sortie de l'Union européenne, mais la livre sterling affiche encore une baisse d'environ 11% depuis le référendum et les rendements des obligations souveraines en Europe ont baissé, certains ayant touché des plus bas record.

La livre sterling perd encore 0,1% lundi, autour de 1,3250 dollar, affectée par l'annonce que le secteur de la construction a subi en juin sa plus forte contraction en sept ans, avec la montée des inquiétudes autour du référendum sur le maintien ou non du Royaume-Uni dans l'Union européenne.

Le secteur des ressources de base (+2,74%) est en tête des hausses, porté par les cours des métaux dans la perspective de mesures de soutien à la croissance en Chine, premier consommateur mondial. ArcelorMittal s'adjuge 2,5%, plus forte hausse du CAC, et BHP Billiton prend 3,34%.

Randgold Resources s'adjuge 4,39% et Fresnillo 5,91%, toutes deux en tête de l'EuroFirst 300 dans le sillage des métaux précieux et notamment de l'argent qui a franchi la barre des 20 dollars pour la première fois en près de deux ans, en hausse de 2,65%.

En revanche, les secteurs bancaire (-1,17%) et automobile (-1,7%), figurent encore une fois parmi les plus nets reculs.

Le secteur bancaire est plombé par les banques italiennes qui perdent encore 3,44%. Une porte-parole de la Commission européenne a annoncé dimanche que Rome discutait avec l'exécutif européen concernant un plan de recapitalisation de ses banques avec des fonds publics.

Monte dei Paschi di Siena chute de 9,15%. La Banque centrale européenne a envoyé une lettre à la banque toscane en difficulté lui demandant de réduire de 30% le montant de ses créances douteuses.

La prudence devrait être de mise cette semaine avec le rapport sur la stabilité monétaire de la Banque d'Angleterre mardi, les "minutes" de la réunion de juin de la Fed et les chiffres de l'emploi aux Etats-Unis vendredi.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant