Les Bourses européennes rebondissent à l'ouverture

le
0
REBOND DES BOURSES EUROPÉENNES EN DÉBUT DE SÉANCE
REBOND DES BOURSES EUROPÉENNES EN DÉBUT DE SÉANCE

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes rebondissent mercredi à l'ouverture, refaisant ainsi une petite partie du terrain perdu depuis le début de la semaine à la faveur de perspectives plutôt riantes évoquées, entre autres, par le groupe de location d'équipements industriels Ashtead ou encore le voyagiste TUI.

À Paris, le CAC 40 gagne 0,82% (+35,15 points) à 4.299,09 points vers 08h45 GMT. À Francfort, le Dax prend 1,03% et à Londres, le FTSE avance de 0,47%. L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro progresse de 0,98% et le FTSEurofirst 300 de 0,69%.

Tous les indices sectoriels sont dans bien orientés, y compris celui regroupant les valeurs énergétiques alors que les cours du pétrole, après un bref répit mardi, sont repartis à la baisse.

La chute des cours du brut, qui accusent une baisse de quelque 40% depuis le début de l'année, a été une des causes à l'origine du plongeon des Bourses lundi et mardi, dans le sens où elle est à la fois le reflet de la déprime de la conjoncture mondiale et une source de volatilité.

La Grèce, avec la décision du gouvernement d'avancer de deux mois l'élection présidentielle et donc de créer un moment d'incertitude politique peu avant la sortie espérée du pays de son programme d'aide, a également hanté les investisseurs mardi.

Preuve que les inquiétudes restent élevées, le rendement des titres de dette souveraine grecs continue d'augmenter, de quelque 20 points de base à 8,315%, après son envolée de la veille.

A ce niveau, le coût de financement de la Grèce est trop élevé pour que le pays puisse envisager un retour durable sur le marché des capitaux. Au plus fort de la crise de la dette, un rendement qui restait au-dessus de 7% était généralement considéré comme le point de bascule pouvant contraindre à pays à demander une aide internationale.

Et la Bourse d'Athènes, qui avait dégringolé de 12,8% mardi, soit sa plus forte baisse en un jour depuis 1987, perd encore 2,6%.

Sur le marché des changes, le dollar recule contre le yen et l'euro sous le coup d'un mouvement de prises de bénéfices de fin d'année après ses pics de respectivement sept et deux ans atteints il y a quelques jours.

L'indice regroupant les valeurs européennes liées au voyage et au transport aérien progresse de quelque 1,5%, affichant l'une des plus fortes hausses sectorielles, à la faveur de l'avance de 2,2% de l'action TUI AG.

Le voyagiste allemand, publiant sa dernière volée de résultats avant sa fusion avec TUI Travel, a en effet déclaré que son objectif d'un milliard d'euros de bénéfice brut était à portée de main durant l'exercice en cours.

Le titre Ashtead gagne 6,5%, signant la plus forte hausse de l'indice Stoxx 600 après que l'entreprise a relevé ses prévisions de bénéfice pour la deuxième fois de l'année.

(Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant