Les Bourses européennes progressent à la mi-séance

le
0
Les Bourses européennes progressent à la mi-séance
Les Bourses européennes progressent à la mi-séance

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes progressent à mi-séance, une série de bons résultats ayant rassuré les investisseurs en attendant la réunion de la Banque centrale européenne (BCE), alors que Wall Street est attendu en hausse avant les chiffres de l'emploi cet après-midi et vendredi.

À Paris, le CAC 40 progresse de 1,24% vers 12h30, à 3.266,41 points. À Francfort, le Dax gagne 1% et à Londres, le FTSE 0,8%. L'indice paneuropéen Eurostoxx 50 avance de 1,34%.

BMW affiche la plus forte hausse de l'EuroStoxx 50, gagnant 3,6%, les analystes saluant la progression de ses résultats opérationnels du premier trimestre et la forte génération de cash sur le segment des voitures individuelles. RENAULT prend 2,8% et l'indice automobile gagne 1,4%, plus forte hausse sectorielle en Europe.

FRANCE TÉLÉCOM (+2,4%) a réussi à limiter l'impact sur ses revenus du lancement de FREE MOBILE au premier trimestre en dépit de défections nombreuses chez ses clients, tempérant le pessimisme du marché sur sa capacité à traverser ces turbulences.

HEIDELBERCEMENT perd 3% après avoir enregistré une chute de 77% de son bénéfice d'exploitation au premier trimestre, sous le poids des coûts en hausse de l'énergie, du fret et de la maintenance.

DELHAIZE chute de près de 13% après avoir prévenu que son bénéfice d'exploitation chuterait de 15 à 20% en 2012, sous le poids d'une hausse des dépenses d'investissement dans ses magasins et de baisses de prix sur ses marchés difficiles.

La BCE devrait laisser ses taux inchangés et résister à la pression pour une reprise de ses achats obligataires afin d'alléger les tensions sur la dette espagnole.

"Il est clair que l'obstacle à surmonter est la Bundesbank qui continue de vouloir jouer son rôle de gendarme budgétaire de l'euro zone maintenant que des questions se posent sur l'engagement de la France à respecter ses engagements de réduction des dépenses alors que (François) Hollande se rapproche d'une victoire dimanche", estime le stratégiste de Saxo Banque, Mads Koefoed.

Juliette Rouillon

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant