Les Bourses européennes progressent à la mi-séance

le
0
LES BOURSES EUROPÉENNES DANS LE VERT À LA MI-SÉANCE
LES BOURSES EUROPÉENNES DANS LE VERT À LA MI-SÉANCE

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes accentuent leur progression à mi-séance vendredi, aidées par la hausse bien plus forte que prévu de l'indice Ifo en février et par la perspective d'une ouverture positive à Wall Street.

L'indice Ifo du climat des affaires en Allemagne a enregistré sa plus forte hausse depuis juillet 2010 en février, ce qui laisse envisager un rebond de la première économie européenne après une fin d'année difficile.

Les marchés actions ont apparemment digéré les nouvelles projections de la Commission européenne, qui a dit s'attendre désormais à une contraction de 0,3% du produit intérieur brut (PIB) des Dix-Sept en 2013, alors qu'elle tablait en novembre sur une hausse de 0,1% pour cette année.

"Après deux jours de baisse, les investisseurs se raccrochent au résultat de l'enquête Ifo ressorti meilleurs qu'attendu et qui éclipse les chiffres de la croissance, mais le rebond semble fragile (...)", a déclaré Ishaq Siddiqi, stratégiste chez ETX Capital.

À Paris, le CAC 40 gagne 1,83% (66,8 points) à 3.691,02 points vers 11h40 GMT. À Francfort, le Dax progresse de 1,15% et à Londres, le FTSE est en hausse de 0,82%. L'indice paneuropéen EuroStoxx 50 gagne 1,58%.

La Banque centrale européenne a annoncé que les banques de la zone euro lui rembourseraient la semaine prochaine 61,1 milliards d'euros de prêts à trois ans consentis dans le cadre de la deuxième "opération de refinancement à plus long terme" (LTRO), réalisée en février 2012.

Ce montant est plus de deux fois inférieur au consensus des analystes, mais cela n'empêche pas l'indice regroupant les valeurs bancaires européennes de gagner 1,42%, affichant ainsi l'une des plus fortes hausse sectorielles.

Aux valeurs, Air France-KLM (-3,09%) enregistre la troisième plus forte baisse de l'Euro Stoxx 600 après avoir fait état d'une réduction de sa perte d'exploitation en 2012 à 300 millions d'euros contre une perte de 353 millions en 2011.

Alcatel-Lucent est reparti à la baisse (-0,4%),après une hausse supérieure à 2%, l'équipementier télécom ayant annoncé la nomination de Michel Combes au poste de directeur général, en remplacement de Ben Verwaayen.

Le groupe minier Eramet (-4,55%) a fait état vendredi d'évolutions contrastées et incertaines sur ses différents marchés après avoir vu ses résultats 2012 fortement pénalisés par la chute des cours du nickel et du manganèse.

Sur le marché des changes, l'euro a atteint son plus haut de séance à 1,3246 dollar après la publication de l'indice Ifo, avant de baisser légèrement.

L'euro et la dollar sont en hausse contre le yen, mais selon les analystes la dépréciation de la monnaie nippone devrait se stabiliser.

Le baril de Brent est en légère hausse, ayant repassé au-dessus de la barre des 114 dollars, après avoir chuté de près de 2% après les déclarations de la Fed de mercredi sur un éventuel arrêt prématuré de son programme de rachat d'obligations..

Les futures sur Bund allemands - valeur refuge en période d'incertitude - ont baissé après la publication de l'indice Ifo, avant de repartir en très légère hausse.

Constance De Cambiaire pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant