Les Bourses européennes proches de l'équilibre à la mi-séance

le
0
LES BOURSES EUROPÉENNES PROCHES DE L'ÉQUILIBRE À LA MI-SÉANCE
LES BOURSES EUROPÉENNES PROCHES DE L'ÉQUILIBRE À LA MI-SÉANCE

(Reuters) - Les Bourses européennes sont proches de l'équilibre jeudi à la mi-séance et Wall Street est attendue en légère hausse à l'ouverture, la poursuite de la baisse du dollar face à l'euro compensant en partie la remontée continue des rendements obligataires, défavorable aux marchés actions.

À Paris, le CAC 40 abandonne 0,05% à 4.959,14 points à 10h40 GMT dans des volumes nettement réduits en ce jour férié de l'Ascension. À Francfort, le Dax gagne 0,03% et à Londres, le FTSE cède 0,06%. L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 recule de 0,13% et l'EuroStoxx 50 de la zone euro est pratiquement stable.

Les futures sur indices new-yorkais signalent une ouverture de Wall Street en hausse de 0,4% à 0,5%.

La baisse marquée du marché obligataire, principalement dans la zone euro, reste le facteur déterminant de l'évolution des marchés et incite les investisseurs en actions à la défensive.

Le rendement du Bund allemand à 10 ans évolue en légère hausse à plus de 0,73%, non loin de son plus haut de l'année atteint la semaine dernière à 0,799%, alors qu'il était tombé à 0,05% mi-avril.

Sur le marché des changes, l'euro a atteint un pic de trois mois face au dollar à 1,1434, portant son gain face au billet vert sur le mois écoulé à près de 9%, une conséquence du rétrécissement de l'écart de rendement entre les obligations d'Etat à 10 ans américaines et celles de la zone euro.

"L'euro poursuit son rebond, soutenu par l'ajustement en cours sur les rendements de la zone euro", constate Lee Hardman, responsable de la stratégie devises chez BTMU à Londres, qui explique ce mouvement par "le renforcement de la croissance en zone euro et le relèvement des anticipations d'inflation".

Aux valeurs, Generali se distingue par une hausse de 2,2% après ses résultats trimestriels, soutenus par ses activités d'assurance vie.

A la baisse, Telefonica abandonne 1,1%, ses comptes faisant ressortir entre autres la faiblesse persistante du marché espagnol.

Le pétrole est en légère hausse dans un marché irrégulier, tiraillé entre les inquiétudes pour la demande et l'annonce d'une baisse marquée des stocks de brut aux Etats-Unis.

Sur le front macroéconomique, les investisseurs surveilleront les chiffres américains des inscriptions hebdomadaires au chômage et des prix à la production attendus à 12h30 GMT.

(Marc Angrand pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant