Les Bourses européennes proches de l'équilibre à la mi-séance

le
1
LES BOURSES EUROPÉENNES PROCHES DE L'ÉQUILIBRE À LA MI-JOURNÉE
LES BOURSES EUROPÉENNES PROCHES DE L'ÉQUILIBRE À LA MI-JOURNÉE

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes sont proches de l'équilibre à la mi-séance mercredi après avoir abandonné une partie de leurs gains du début de journée, et Wall Street est attendue en repli après sa forte hausse de la veille.

À Paris, le CAC 40 gagnait 0,17% (7,31 points) à 4.414,15 points à 11h30 GMT. À Francfort, le Dax prenait 0,2% au même moment tandis qu'à Londres, le FTSE abandonnait 0,32%. L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 progressait de 0,18% et l'EuroStoxx 50 de la zone euro de 0,43%.

Les futures sur indices new-yorkais signalent une ouverture de Wall Street en repli de 0,2% à 0,3% après la hausse de plus de 2% enregistrée mardi.

En Europe, le secteur bancaire et celui des ressources de base sont en tête des hausses, leurs indices respectifs progressant de 2,22% et 1,21%.

Le cours du cuivre à Londres se reprend de près de 1,7%, au plus haut depuis plus de trois mois, et plusieurs autres métaux sont orientés en nette hausse. A Paris, le sidérurgiste ArcelorMittal affiche la plus forte hausse du CAC, un gain de 3,3%, devant BNP Paribas (+2,52%).

La progression générale s'explique en premier lieu par le rebond du pétrole, les indicateurs américains encourageants des derniers jours et l'anticipation d'un nouvel assouplissement, la semaine prochaine, de la politique monétaire de la Banque centrale européenne. Mais certains observateurs notent que la marge de manoeuvre de cette dernière est étroite.

"Si elle ne veut pas décevoir les attentes des investisseurs, la BCE devra au minimum baisser ses taux directeurs et certainement augmenter le montant et la durée de son programme de rachat d'actifs. Les espérances des investisseurs sont élevées et l'exercice de communication pourrait se révéler périlleux", explique ainsi Philippe Cohen, gérant de portefeuilles chez Barclays Bourse, dans une note.

Aux valeurs, Darty bondit de plus de 9,5% après l'annonce d'une offre d'achat en numéraire de Conforama, rivale de celle de la Fnac (-2,2%).

La deuxième partie de la séance européenne sera animée entre autres par les résultats de l'enquête mensuelle ADP sur l'emploi privé aux Etats-Unis, prélude au rapport mensuel de l'emploi attendu vendredi.

(Marc Angrand pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • KRIST17 il y a 11 mois

    combien de fois les investisseurs sont déçus des annonces de la BCE..? disons 60% des fois, donc il y a des chances que ça baisse fortement dans 60% des cas et que ça monte peu à peu dans 40% des cas...il est donc préférable de rester le doigt sur la gachette