Les Bourses européennes poursuivent leur rebond à mi-séance

le
0
LES BOURSES EUROPÉENNES DANS LE VERT À MI-SÉANCE
LES BOURSES EUROPÉENNES DANS LE VERT À MI-SÉANCE

PARIS/LONDRES (Reuters) - Les Bourses européennes rebondissent jeudi à mi-séance après deux journées consécutives de baisse et malgré une rechute de plus de 6% des Bourses chinoises, soutenues par les bons résultats de certains poids lourds de la cote comme Axa et Lloyds.

À Paris, le CAC 40 prend 1,87% à 4.247,11 points vers 11h55 GMT. À Francfort, le Dax gagne 1,34% et à Londres, le FTSE prend 2,29%. L'EuroStoxx 50 de la zone euro s'adjuge 1,82% et le FTSEurofirst 300 1,83%, ce dernier indice ayant perdu près de 4% depuis mardi. Il reste en repli d'environ 10% et le CAC de plus de 8% depuis le début de l'année.

Les futures sur indices new-yorkais signalent une ouverture stable à Wall Street. Les inscriptions hebdomadaires au chômage sont notamment prévues.

Les intervenants attendent la réunion du G20. Mais la réunion des ministres des Finances et des banquiers centraux du G20 vendredi et samedi à Shanghaï, en Chine, risque de décevoir ceux qui en espèrent un grand plan concerté de relance de l'économie mondiale et d'apaisement sur les marchés financiers.

Des responsables chinois ont néanmoins exclu une dévaluation imminente du yuan afin de rassurer leurs partenaires sur leur capacité à assurer la stabilité des marchés tout en conduisant des réformes structurelles.

Aux valeurs, Technip (+13,8%) a rassuré les investisseurs malgré la prudence affichée par le spécialiste des équipements pétroliers et gaziers, le marché s'étant attendu à des perspectives plus sombres.

Solvay gagne 6,5%, plus forte hausse du CAC 40. Le chimiste belge a annoncé qu'il tablait sur une croissance située entre 5% et 10% de son bénéfice courant (Rebitda) cette année.

Lloyds Banking Group bondit de 10% après avoir annoncé que ses actionnaires recevraient un dividende spécial de 0,5 pence par action, la banque montrant ainsi qu'elle a tiré un trait sur la crise financière.

Axa s'adjuge 2,8%. L'assureur a dégagé en 2015 des résultats conformes les attentes et annoncé qu'il conservait sa discipline d'investissement.

Le groupe norvégien de forage en mer Seadrill fait un bond de plus de 9% après avoir annoncé son intention de présenter un plan de refinancement au premier semestre pour réduire sa dette de 10 milliards de dollars. Plombé par la chute des cours du pétrole, le titre venait de perdre 93% en deux ans.

Sur le marché des changes, le dollar est stable et la livre souffle un peu après avoir perdu du terrain dans la crainte d'une sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne. Elle se traite à 1,3947 dollar, en hausse de 0,17%.

Le pétrole est reparti à la baisse, la situation de saturation du marché faisant peser une lourde hypothèque sur le baril de brut. Le Brent perd 0,4% à 34,28 dollars le baril.

(Sudip Kar-Gupta, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant