Les Bourses européennes poursuivent leur consolidation

le
0

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes poursuivent leur consolidation jeudi dans les premiers échanges, après une brève tentative de rebond en ouverture à la faveur de données relatives au commerce extérieur chinois supérieures aux attentes.

Une hausse plus forte que prévu des exportations laissent entrevoir l'espoir d'une stabilisation de la croissance de la deuxième puissance économique mondiale, après une phase de ralentissement qui a conduit le gouvernement à intervenir pour soutenir l'activité.

À Paris, l'indice CAC 40 est stable à 4.038,20 points vers 7h35 GMT. À Francfort, le Dax cède 0,07% et à Londres, le FTSE 0,11%. L'indice paneuropéen EuroStoxx 50 est inchangé, malgré la hausse des valeurs minières et métallurgiques (+1,2%).

Les analystes techniques ne s'attendent pas à ce que l'EuroStoxx 50, qui a pris 6,3% en juillet, près de ses records annuels, monte beaucoup à court terme.

"L'EuroStoxx 50 a atteint la zone de résistance entre 2.800 et 2.850 points et je ne m'attends pas à ce qu'il la franchisse dans les jours qui viennent. Le mouvement de consolidation à plat devrait donc se prolonger pour le moment", estime Sophia Wurm, analyste graphique chez Commerzbank.

Le marché est aussi dirigé par une série de résultats, notamment de Nestlé, Deutsche Telekom, KBC et Commerzbank.

Commerzbank bondit de plus de 9% après avoir fait état d'un recul plus marqué que prévu de son bénéfice net trimestriel mais également d'une réduction de sa dette.

Nestlé perd 2,1% après avoir annoncé une croissance organique de 4,1% au premier semestre, inférieure aux attentes, le groupe agroalimentaire suisse souffrant toujours de l'érosion des prix en Europe.

Les performances décevantes de Nestlé entraînent dans son sillage ses deux grands concurrents Danone (-1%) et Unilever (-0,59%).

KBC au contraire s'adjuge 5% après avoir annoncé un bénéfice net supérieur aux attentes.

Deutsche Telekom prend 4,2%, plus forte hausse de l'EuroStoxx 50, après des résultats bien accueillis par les investisseurs.

Selon les données de Thomson Reuters StarMine, 73% des sociétés du STOXX Europe 600 ont publié leurs résultats jusqu'à présent, dont 56% ont fait mieux que prévu en matière de résultat, le reste ayant fait moins bien.

Sur le front obligataire, les futures sur Bunds prennent 27 ticks. Le Trésor américain va adjuger pour 16 milliards de titres à 30 ans ce jeudi.

Le baril de Brent remonte vers les 108 dollars, mettant fin à quatre jours de repli, les bonnes statistiques du commerce extérieur chinois suggérant que l'économie du deuxième consommateur mondial de pétrole se stabilise.

Juliette Rouillon pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant