Les Bourses européennes ouvrent sur une note stable

le
0

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes ont ouvert sur une note plutôt stable mercredi, au lendemain de l'approbation par l'Eurogroupe de la prolongation de l'aide à la Grèce.

À Paris, le CAC 40 gagne trois points, soit 0,06%, à 4.889,44 points vers 8h30 GMT. À Francfort, le Dax prend 0,05% mais à Londres, le FTSE recule de 0,16%, pénalisé par les valeurs liées au pétrole. L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro perd 0,04% et le FTSEurofirst 300 0,05%.

La Grèce s'est assurée mardi une prolongation de quatre mois de son programme de renflouement financier, ses partenaires de la zone euro ayant approuvé un plan de réformes édulcoré par rapport aux promesses électorales et qui s'engage à ce que les dépenses sociales ne laissent pas filer le déficit budgétaire.

Les investisseurs attendent à 16h30 GMT, le discours de Mario Draghi au Parlement européen sur le rapport annuel de la BCE.

Aux Etats-Unis, la présidente de la Réserve fédérale américaine poursuivra dans l'après-midi son audition semestrielle devant la Commission des services financiers de la Chambre des représentants. Mardi, elle a opéré un subtil changement dans la manière dont la Fed a jusqu'à présent communiqué sur ce qui sera la première hausse de ses taux directeurs depuis 2006.

En Chine, l'activité dans le secteur manufacturier a atteint en février un plus haut de quatre mois mais les commandes à l'exportation ont connu leur plus fort repli depuis 20 mois.

En France, la confiance des ménages a progressé de deux points en février pour atteindre son plus haut niveau depuis mai 2012, tout en restant inférieure à sa moyenne historique.

Aux valeurs, Telefonica perd 1,10%, sanctionné pour son résultat opérationnel 2014 en baisse de 19%.

Axa, en tête du CAC 40, prend 3,80%. L'assureur français a annoncé mercredi un bénéfice net en hausse de 12% en 2014 à 5,02 milliards d'euros et a dit être confiant pour son objectif d'économies.

Il est suivi de Gemalto qui gagne 2,7%. Le groupe a livré ses conclusions sur un piratage présumé de ses cartes SIM et n'a pas constaté de vol massif de clés d'encryptage.

Bouygues recule de 0,17%. Le groupe de BTP, pénalisé par un marché de la construction difficile en France et la guerre des prix dans les télécoms, a annoncé un bénéfice opérationnel courant en baisse à 888 millions d'euros en 2014.

Suez Environnement abandonne 1,71% malgré la publication de résultats en hausse au titre de 2014. L'action du groupe a progressé de plus de 17% depuis le début de l'année.

D'autres groupes sont sanctionnés pour leurs mauvais résultats comme Vallourec qui chute de 6,47%, signant la plus forte baisse du Stoxx 600, ou Ipsos en repli de 3,41%

Le pétrole Brent de la mer du Nord reste sous la barre des 60 dollars le baril, l'indice de l'énergie (-0,51%) affichant l'une des plus fortes pertes du stoxx 600.

(Claude Chendjou pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant