Les Bourses européennes ouvrent sur une note prudente

le
0
PRUDENCE DES BOURSES EUROPÉENNES EN DÉBUT DE SÉANCE
PRUDENCE DES BOURSES EUROPÉENNES EN DÉBUT DE SÉANCE

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes ont ouvert sur une note prudente jeudi, à quelques heures de la conférence de presse très attendue de Mario Draghi, le président de la Banque centrale européenne (BCE).

À Paris, l'indice CAC 40 abandonne 0,08% à 4.691,42 points vers 7h20 GMT. À Francfort, le Dax progresse de 0,15% tandis qu'à Londres, le FTSE cède 0,09%. L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro avance de 0,16% et le FTSEurofirst 300 de 0,08%.

La Bourse de Tokyo a terminé en repli de 0,64%.

La BCE ne devrait pas modifier sa politique monétaire à l'issue de la réunion de son Conseil des gouverneurs mais son président, Mario Draghi, pourrait ouvrir la voie à une extension du programme d'assouplissement quantitatif (QE) de l'institution au cours des prochains mois.

Cette réunion sera suivie la semaine prochaine de celles de la Réserve fédérale américaine et de celle de la Banque du Japon.

"Le récent rally semble terminé pour l'instant; comme il s'appuyait principalement sur l'espoir de nouveaux soutiens par les banques centrales, la réunion de la BCE aujourd'hui et les annonces que feront la Fed et la BoJ la semaine prochaine seront probablement décisives pour la prochaine manche sur les marchés", commente Jonathan Sudaria, de London Capital Group.

La journée est aussi marquée par de nombreuses publications de résultats de sociétés cotées en Europe.

A la baisse, Publicis chute de 8,3%, affichant de loin la plus forte baisse du CAC. Le groupe publicitaire a fait état d'une croissance organique particulièrement faible au troisième trimestre et a revu à la baisse sa prévision de croissance organique sur l'année.

Daimler abandonne pour sa part 1,25% malgré une progression de 31% de son bénéfice d'exploitation trimestriel.

A la hausse, le géant pharmaceutique suisse Roche s'adjuge 1,38% après avoir relevé sa prévision de croissance du chiffre d'affaires annuel.

Orange prend de son côté 3,75%. Le premier opérateur français de télécommunications a fait état d'un chiffre d'affaires et d'un excédent brut d'exploitation en hausse pour la première fois depuis 2009 et il a relevé son objectif d'Ebitda annuel.

Sur le marché des changes, l'euro est stable face au dollar, autour de 1,1335 avant la réunion de la BCE.

Le pétrole remonte légèrement mais le Brent reste proche du plus bas de trois semaines touché mercredi à 47,50 dollars le baril.

(Danilo Masoni; Marc Angrand pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant