Les Bourses européennes ouvrent sur une note hésitante

le
0
LE CAC 40 EN LÉGÈRE BAISSE DANS LES PREMIERS ÉCHANGES
LE CAC 40 EN LÉGÈRE BAISSE DANS LES PREMIERS ÉCHANGES

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes ont débuté sur une note hésitante mercredi, les résultats de sociétés dominant l'actualité à la veille de la réunion de politique monétaire de la Banque centrale européenne (BCE).

À Paris, l'indice CAC 40, en hausse dans les premiers échanges, abandonne 0,33% à 4.658,32 points après un quart d'heure de transactions. À Francfort, le DAX est inchangé et à Londres, le FTSE perd 0,2%.

L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro cède 0,09% et le FTSEurofirst 300 recule de 0,44%.

Les indications publiées mardi sur l'évolution du crédit dans la zone euro ont remis en cause, aux yeux de certains observateurs, le scénario d'une prochaine extension du programme d'assouplissement quantitatif de la Banque centrale européenne (BCE). La conférence de presse que tiendra jeudi Mario Draghi, le président de l'institution, sera donc suivie de très près.

En attendant, les publications des sociétés cotées, qui se multiplient, occupent le devant de la scène.

A la baisse, Credit Suisse abandonne plus de 3%. La deuxième banque helvétique a annoncé son intention de lever un peu plus de six milliards de francs (5,5 milliards d'euros) de capitaux et fait état d'un bénéfice trimestriel inférieur au consensus.

A Londres, Pearson chute de plus de 10% après avoir dit tabler sur un bénéfice par action annuel situé dans le bas de sa fourchette de prévisions, déjà réduite en cours d'année.

Au sein du CAC, ArcelorMittal (-2,7%) et Saint-Gobain (-1,5%) souffrent d'avis défavorables d'analystes.

Parmi les valeurs qui profitent de résultats et de prévisions solides, le français Thales gagne 0,3% après un bond de ses prises de commandes sur les neuf premiers mois de l'année.

Sur le marché suisse, ABB s'adjuge 1,16%, porté par un bénéfice net meilleur qu'attendu, la réduction de ses coûts lui ayant permis de compenser la morosité du secteur du pétrole et du gaz et un ralentissement de la croissance en Chine et aux Etats-Unis, ses deux principaux marchés.

Le concepteur britannique de processeurs ARM Holdings, fournisseur de l'iPhone d'Apple, gagne plus de 7%, la meilleure performance de l'indice Stoxx 600 après des trimestriels conformes aux attentes.

(Marc Angrand pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant