Les Bourses européennes ouvrent sur une note hésitante

le
0
LES BOURSES EUROPÉENNES HÉSITENT À L'OUVERTURE
LES BOURSES EUROPÉENNES HÉSITENT À L'OUVERTURE

PARIS/BOURSE (Reuters) - Les Bourses européennes ont ouvert sur une note hésitante lundi, tirées vers le bas par le secteur technologique, dans des marchés suspendus à l'audition de la présidente de la Réserve fédérale, Janet Yellen, au Congrès cette semaine.

À Paris, l'indice CAC 40 perd 0,49% à 4.179,95 points vers 08h35 GMT après avoir ouvert en légère hausse. À Francfort, le Dax recule de 0,25% et à Londres, le FTSE de 0,21%. L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro cède 0,39% et le FTSEurofirst 300 0,33%.

Les investisseurs vont une nouvelle fois se tourner vers Janet Yellen dans l'espoir qu'elle dissipe les incertitudes entourant l'évolution des taux d'intérêt aux Etats-Unis. La présidente de la Réserve fédérale sera auditionnée par une commission de la Chambre des Représentants mercredi et au Sénat jeudi.

Avec la fermeture des marchés de Singapour, Hong Kong et Shanghai et Shenzhen toute la semaine pour les fêtes du Nouvel An, l'activité sur les marchés est faible, sur les actions comme sur les devises et le pétrole.

Le dollar prolonge ses gains de vendredi après le rapport sur l'emploi et les cours du pétrole sont également en légère hausse, dans des marchés étroits.

Une réunion entre le ministre saoudien du Pétrole et son homologue vénézuélien sur une éventuelle coopération entre les membres de l'Opep et les autres pays producteurs pour stabiliser le marché mondial du pétrole n'a débouché sur aucune décision tangible.

Les ressources de base sont en tête des hausses avec un gain de 1,9% alors que les technologiques (-0,54%) accusent la plus forte baisse dans le sillage du secteur à Wall Street vendredi, avec un plongeon de 43,6% de Linkedin en réaction à des résultats inférieurs aux attentes.

Casino s'adjuge 4,3% après la vente de Big C Supercenter, sa filiale cotée en Thaïlande, pour 3,1 milliards d'euros hors dette, nouvelle étape dans la stratégie de désendettement du distributeur français.

Technip prend 0,76%, plus forte hausse du CAC 40, alors que Goldman Sachs est passé à l'achat sur le titre, suivi de Vinci, qui prend 1,05% après un relèvement de recommandation de HSBC.

Saipem en revanche est réservée à la baisse depuis l'ouverture à la Bourse de Milan pour son premier jours de cotation après son augmentation de capital.

Le producteur d'or Randgold Resources gagne 3% à la Bourse de Londres en réaction à des résultats annuels meilleurs que prévu.

(Atul Prakash, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Véronique Tison)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant