Les Bourses européennes ouvrent sur une note hésitante

le
0
LES BOURSES EUROPÉENNES HÉSITENT À L'OUVERTURE
LES BOURSES EUROPÉENNES HÉSITENT À L'OUVERTURE

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes ont ouvert jeudi sur une note hésitante après cinq séances consécutives de hausse dans l'attente de l'annonce par la Banque centrale européenne (BCE) d'un programme d'assouplissement quantitatif (QE).

À Paris, le CAC 40 abandonne 2,93 points, soit 0,07% à 4.481,89 points vers 9h05. À Francfort, le Dax recule de 0,06% mais à Londres, le FTSE gagne 0,05%. L'indice EuroStoxx 50 est en hausse de 0,08% et le FTSEurofirst 300 de 0,14%.

Le président de la BCE Mario Draghi tiendra sa conférence de presse à 14h30 et les marchés s'attendent à ce qu'il annonce des mesures pour relancer l'économie et l'inflation dans la zone euro.

"Les traders ont été bien préparés sur les attentes de ce jour et il ne devrait pas y avoir de surprise", écrit dans une note Jonathan Sudaria de Capital Spreads.

Selon une source de la zone euro, le directoire de la banque centrale a proposé un programme d'achats d'obligations d'un montant de 50 milliards d'euros par mois à compter de mars.

Sur le marché pétrolier, le baril de Brent de mer du Nord se négocie toujours sous les 50 dollars, à 48,77 (-0,53%), affecté par les anticipations d'un QE de la part de la BCE qui aurait pour effet de doper le dollar.

Aux changes, l'euro poursuit sa glissade à 1,1580 dollar (-0,24%).

Sur le plan sectoriel, l'indice européen des ressources de base (+1,50%) est en tête du Stoxx 600, suivi par celui de l'énergie (+0,92%) et les "utilities" (+0,70%). A l'autre bout du spectre, la santé accuse la plus forte baisse (-0,23%).

Aux valeurs, Rémy Cointreau gagne 2,02% après avoir fait état jeudi d'une reprise de ses ventes de cognac au troisième trimestre de son exercice décalé et confirmé sa prévision de croissance organique des ventes et du résultat opérationnel en 2014-2015.

Biomérieux avance de plus de 2%. Le groupe a dit viser une accélération de sa croissance cette année à la faveur de l'intégration de la société américaine BioFire après une année 2014 conforme à ses attentes.

Aufeminin prend plus de 2% après avoir publié une croissance de 16% à périmètre constant de son chiffre d'affaires en 2014.

(Claude Chendjou pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant