Les Bourses européennes ouvrent sur un léger rebond

le
0
LÉGER REBOND DES BOURSES EUROPÉENNES À L'OUVERTURE
LÉGER REBOND DES BOURSES EUROPÉENNES À L'OUVERTURE

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes ont ouvert mardi sur un léger rebond au lendemain d'un recul provoqué par des statistiques montrant un nouveau ralentissement de l'industrie en Europe et en Chine.

Le CAC 40 parisien gagne 20,62 points (0,47%) à 4.397,95 points peu après l'ouverture. Le Dax allemand et le FTSE britannique progressent respectivement de 0,06 et 0,88%.

Les indices européens confirment la tendance avec +0,48% pour l'Eurofirst 300 et +0,22% pour l'Eurostoxx 50.

Les ressources de base restent en première ligne. Le baril de Brent, qui s'était repris lundi à la suite de données suggérant un ralentissement de la production de pétrole de schiste aux Etats-Unis, est reparti à la baisse, ce qui conduit les intervenants de marché à prédire une période de volatilité pour les cours de l'or noir.

Les cours du brut ont chuté de près de 40% depuis cinq mois en raison d'une faible demande pour une offre surabondante.

La directrice générale du FMI, Christine Lagarde, a estimé lundi que la baisse des prix du pétrole était globalement une bonne nouvelle pour l'économie mondiale même si elle pénalisait les valeurs de l'énergie car elle avait un impact positif sur les transports aériens et les dépenses des ménages.

Aux valeurs à Paris, Dassault Aviation prend 3% dans les premiers échanges. Les ministres français et indien de la Défense se sont mis d'accord lundi pour surmonter leurs différences en vue de la finalisation d'un contrat, estimé à quelque 15 milliards de dollars (12 milliards d'euros), portant sur la livraison de 126 avions de combat Rafale, fabriqués par l'avionneur français.

Neopost chute après l'annonce par le spécialiste des solutions de courrier d'une révision en baisse de ses prévisions de résultats 2014.. Réservée quelques minutes à l'ouverture tant la pression vendeuse était forte, l'action Néopost plonge de 15,66% à 08h15 GMT et accuse la plus forte baisse du SBF 120, qui avance de 0,42%. Société générale est passé à la vente sur la valeur.

Les marchés européens réagiront en séance à l'annonce des prix à la production dans la zone euro pour le mois d'octobre (10h00 GMT).

La Bourse de Tokyo a terminé en hausse de 0,42% après avoir passé la matinée dans le rouge sous l'effet de prises de bénéfices au lendemain à la dégradation de la note souveraine du Japon par Moody's.

La tendance s'est inversée en raison d'anticipations par les marchés de l'annonce d'un nouveau programme de rachat d'actifs par la Banque du Japon (BOJ).

Les marchés chinois ont également fini dans le vert sur des spéculations de mesures pour faciliter le crédit de la part de la Banque populaire de Chine. L'indice de la Bourse de Shanghai et l'indice Hang Seng de Hong Kong ont avancé respectivement de 1,3 et 1,2%.

Wall Street attend deux indicateurs, les dépenses de construction pour le mois d'octobre et les ventes automobiles en novembre.

La Bourse de New York a fini lundi en baisse, sous le coup à la fois d'indicateurs macro-économiques suggérant une faiblesse de la conjoncture économique mondiale et de données laissant entrevoir un lent démarrage des ventes liées à la saison des fêtes aux Etats-Unis.

(Patrick Vignal pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant