Les Bourses européennes ouvrent sans grand changement

le
0
LÉGER RECUL DE LA BOURSE DE PARIS EN DÉBUT DE SÉANCE
LÉGER RECUL DE LA BOURSE DE PARIS EN DÉBUT DE SÉANCE

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont ouvert sans grand changement mercredi, marquant une pause après leur récent rally, l'attention des investisseurs étant largement focalisée sur le marché des changes et sur une série de résultats, notamment sur ceux de la Société générale, qui ont déçu.

Après le communiqué du G7, les investisseurs sont à l'affût d'indications sur l'évolution des devises avant la réunion des ministres des Finances et des banquiers centraux du G20 à Moscou vendredi et samedi, dans un contexte de tensions croissantes autour des taux de change.

Le G7 a réaffirmé mardi son engagement en faveur de taux de change déterminés par les marchés et a souligné que les politiques budgétaires et monétaires ne devaient pas avoir pour objet une dévaluation des devises.

Le Japon a estimé que ce communiqué lui donnait le feu vert pour poursuivre ses efforts en vue de sortir son économie de la déflation, mais un responsable du G7 a précisé que le texte visait bien Tokyo, des propos qui ont déclenché un rebond du yen.

À Paris, l'indice CAC 40 perd 0,29% à 3.675,95 points vers 8h30 GMT, affecté par la baisse de Société générale. À Francfort, le Dax est stable (+0,05%) et à Londres, le FTSE perd 0,3%. L'indice paneuropéen EuroStoxx 50 cède 0,15%.

Un indicateur du sentiment publié par Nomura, sur la base des flux dans les fonds mutuels, montre que les investisseurs n'ont jamais été aussi optimistes en 10 ans, sauf en février/mars 2000 et en avril/mai 2006, périodes qui ont été suivies de plusieurs semaines de recul.

"Les récents flux vers les fonds mutuels en actions ont augmenté, ce qui reflète un sentiment extrêmement positif", souligne l'analyste de Nomura Mark Diver. "Cela a souvent été suivi de baisses à court terme dans les semaines qui suivent."

Toutefois, l'analyste reste positif sur les actions à un horizon de six à 12 mois, en raison du mouvement de rotation en cours en faveur des actifs à hauts rendements.

Aux valeurs, Société générale chute de plus de 3% après l'annonce de résultats inférieurs aux attentes au quatrième trimestre 2012.

Crédit agricole perd 1,5% dans son sillage.

SocGen pèse sur l'indice des bancaires en Europe, qui recule de 0,4%.

ING, qui se prépare à séparer ses opérations de banque de celles d'assurance, perd 1,3% après avoir annoncé son intention de supprimer 2.400 emplois de plus aux Pays-Bas et en Belgique.

Sur le marché obligataire, les futures sur Bunds ont ouvert en légère hausse, en attendant une adjudication de dette à moyen et long termes italienne qui permettra de mesure l'appétit des investisseurs pour la dette souveraine italienne avant le scrutin des 24 et 25 février.

Le yen poursuit son rebond sur des rachats de positions à découvert après les déclarations du responsable du G7 mettant directement en cause le Japon. Le dollar se traite juste au-dessus de 93,20 yens, en baisse de 0,2%, après avoir touché un point bas à 92,80 ce matin.

Les investisseurs attendent l'issue de la réunion de la Banque du Japon jeudi, même si beaucoup d'entre eux estiment qu'elle ne prendra pas de nouvelles mesures d'assouplissement monétaire tant que son prochain gouverneur ne sera pas nommé.

"En cherchant à calmer les mouvements excessifs sur le yen, le G7 a en réalité alimenté ces variations erratiques. Quelle ironie!", souligne Christopher Vecchio, analyste chez DailyFX.

L'euro se stabilise face au dollar, autour de 1,3444, après son plus bas de deux semaines, à 1,3325 dollar, touché lundi.

Le Brent se rapproche des 119 dollars le baril. L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) a estimé dans son rapport mensuel que la croissance de la demande mondiale de pétrole en 2013 serait plus importante que ce qu'elle avait prévu en janvier.

Juliette Rouillon pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant