Les Bourses européennes ouvrent en repli

le
0
LA BOURSE DE PARIS RECULE EN DÉBUT DE SÉANCE
LA BOURSE DE PARIS RECULE EN DÉBUT DE SÉANCE

PARIS/LONDRES (Reuters) - Les principales Bourses européennes ont ouvert en repli jeudi, dans le sillage de Wall Street et des marchés asiatiques, tandis que la Banque centrale européenne (BCE) doit dévoiler en début d'après-midi les modalités de son plan de rachats d'actifs.

À Paris, le CAC 40 cède 0,32%, soit 13,95 points, à 4.351,02 points à 07h25 GMT. À Francfort, le Dax recule de 0,49% et à Londres, le FTSE perd 0,34%. L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro abandonne 0,48% et le FTSEurofirst 300 0,51%.

Tous les indices sectoriels européens sont dans le rouge dans les premiers échanges.

Wall Street et la Bourse de Tokyo (-2,61%) ont été largement affectées par la confirmation d'un premier cas de virus Ebola aux Etats-Unis et par la faiblesse généralisée de l'activité manufacturière en septembre, suggérant un ralentissement de la croissance mondiale au cours des prochains mois.

En Europe, les yeux seront braqués sur Naples, où se réunit ce jeudi le conseil des gouverneurs de la BCE. Les marchés espèrent que de nouvelles mesures de relance seront annoncées par son président Mario Draghi, qui s'exprimera à partir de 12h30 GMT, dans la foulée du nouveau ralentissement de l'inflation dans la zone euro.

La banque centrale de la zone euro doit notamment dévoiler les modalités de son plan de rachats de valeurs mobilières adossées à des actifs (ABS) et d'obligations sécurisées, destiné à soutenir l'inflation et stimuler la croissance.

Selon le Financial Times, Mario Draghi souhaite que la BCE achète des titres souverains grecs et chypriotes notés en catégorie spéculative ("junk").

Aux valeurs, le secteur automobile sera sous les feux des projecteurs à l'occasion de l'ouverture à la presse du Mondial de l'automobile à Paris.

Allianz perd 0,3% à Francfort, surperformant légèrement le Dax, malgré l'annonce mercredi par Pimco de retraits record de 23,5 milliards de dollars sur son fonds vedette Pimco Total Return Fund (PTRF) en septembre, la plus grosse décollecte étant intervenue le jour de la démission inattendue de Bill Gross.

TF1 (+3,3%) signe la plus forte hausse du Stoxx 600, UBS ayant relevé sa recommandation de "neutre" à "achat" sur le titre.

Aéroports de Paris prend 1,67% après l'annonce du lancement d'un emprunt obligataire de 500 millions d'euros ayant pour échéance le 7 avril 2025 et assorti d'un taux d'intérêt de 1,50%.

LVMH gagne 1,1% après un relèvement de recommandation de JPMorgan.

Pour son premier jour de cotation à Francfort, Rocket Internet a ouvert à son prix d'IPO fixé à 42,50 euros mais perd 10% à 19,42 euros au lendemain de ladite IPO.

Du côté du pétrole, le Brent poursuit sa baisse, franchissant le seuil des 94 dollars le baril, à 93,64 dollars.

(Blaise Robinson; Mathilde Gardin pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant