Les Bourses européennes ouvrent en recul

le
0
LES BOURSES EUROPÉENNES OUVRENT EN RECUL, SAUF LONDRES
LES BOURSES EUROPÉENNES OUVRENT EN RECUL, SAUF LONDRES

PARIS/LONDRES (Reuters) - Les Bourses européennes ont ouvert en recul jeudi, sauf Londres, marquant une pause après leur nette hausse de la veille, dans un climat d'attentisme avant la réunion mensuelle des gouverneurs de la Banque centrale européenne.

Les intervenants de marchés attendent l'issue de la réunion de politique monétaire de la BCE et, surtout, l'allocution de son président, Mario Draghi. Mais si la plupart d'entre eux ne tablent sur aucune décision importante ce jeudi, ils estiment que le mécanisme devant aboutir au lancement d'un programme d'assouplissement quantitatif (QE) est bien enclenché.

À Paris, l'indice CAC 40 perdait 0,39% à 4.404,98 points vers 09h35. À Francfort, le Dax cédait 0,46% mais à Londres, le FTSE gagnait 0,11%, soutenu par Standard Life. L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro recule de 0,31% et le FTSEurofirst 300 abandonne 0,12%.

Des propos tenus fin août par Mario Draghi, au séminaire des banquiers centraux de Jackson Hole aux Etats-Unis, ont été perçus comme ouvrant la voie à de nouvelles mesures d'assouplissement, voire comme un soutien à des mesures de relance budgétaires après des années d'austérité.

"Depuis que Mario Draghi a prononcé son discours à Jackson Hole en août, les marchés estiment que l'on pourrait bien voir de mesures supplémentaires dévoilées aujourd'hui, soit sous la forme de nouvelle baisse des taux ou d'une annonce de nouvelles mesures d'assouplissement sous la forme de rachats d'actifs (...)", écrit dans une note Michael Hewson, analyste de marché chez CMC Markets.

"Nous pouvons nous attendre à ce que la BCE révise ses prévisions d'inflation et de croissance, mais nous n'avons pas encore vu l'aboutissement des mesures annoncées en juin et des TLTRO (nouveaux prêts à long terme aux banques). Il serait donc très étrange et inhabituel de voir la BCE prendre de nouvelles mesures avant d'avoir constaté le résultat des précédentes."

Des sources internes à la banque n'ont pas écarté l'éventualité d'une nouvelle initiative de politique monétaire de la BCE ce jeudi.

Aux valeurs, Standard Life fait un bond en avant de 10,4% après avoir accepté de céder ses opérations canadiennes pour environ quatre milliards de dollars canadiens (2,79 milliards d'euros) à Manulife Financial.

En revanche, le groupe allemand de services industriels et de construction Bilfinger plonge de plus de 9% après la publication d'un nouvel avertissement sur ses résultats.

Sur le marché des changes, l'euro fait sur surplace en attendant les nouvelles de la BCE et de la Banque d'Angleterre, tout comme le dollar, après avoir perdu un peu de terrain par rapport à son pic de 14 mois touché mercredi.

Les cours du pétrole évoluent en baisse au lendemain de l'annonce d'une hausse des stocks de brut au Etats-Unis la semaine dernière.

(avec Blaise Robinson, Juliette Rouillon pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant