Les Bourses européennes ouvrent en nette hausse après la BoJ

le
2
LES BOURSES EUROPÉENNES EN FORTE HAUSSE DANS LES PREMIERS ÉCHANGES
LES BOURSES EUROPÉENNES EN FORTE HAUSSE DANS LES PREMIERS ÉCHANGES

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes ont ouvert en forte hausse vendredi après le nouvel assouplissement inattendu de sa politique monétaire par la banque centrale japonaise qui a entraîné un bond de plus de 4,8% de l'indice Nikkei, à un plus haut de 7 ans.

À Paris, le CAC 40 gagne 1,18% (48,97 points) à 4.190,21 points vers 09h20. À Francfort, le Dax gagne 1,34% et à Londres, le FTSE 0,78%. L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro progresse de 1,19% et le FTSEurofirst 300 de 0,95%.

La Banque du Japon a annoncé une augmentation de 30.000 milliards de yen par an de ses achats de titres de dette publique, une augmentation de la maturité de son portefeuille d'obligations d'Etat à 10 ans environ ainsi qu'un triplement de ses achats de fonds cotés en Bourse (ETF) et de fonds immobiliers.

Les marchés actions sont aussi soutenus par la perspective d'un renforcement par le fonds de pension public japonais, le plus gros fonds de pension au monde, de ses achats d'actions japonaises et étrangères.

Le GPIF (Gouvernment Pension Investment Fund) va annoncer qu'il entend porter à 25% la part des actions japonaises et à 25% également celle des actions étrangères dans son portefeuille, a rapporté le journal Nikkei.

"Si le programme de rachat d'obligations de la Fed semble arriver à son terme et si la Banque centrale européenne est réticente à s'engouffrer dans la brèche, il apparaît que la Banque du Japon n'a pas ces hésitations, comblant le vide laissé par la Fed" en matière d'apports de liquidités à l'échelle mondiale, a déclaré Michael Hewson, responsable de l'analyse des marchés de CMC Securities.

Aux valeurs, les bancaires restent très entourées après la publication par BNP Paribas de résultats en net rebond au titre du troisième trimestre, tirés par toutes ses divisions.

L'action de la première banque de la zone euro est en hausse de près de 3,20% dans les premiers échanges et l'indice des valeurs bancaires de la zone euro progresse de 1,92%.

L'action Danone est en hausse de 1,63% après l'annonce par le groupe agroalimentaire d'une prise de participation de 25% dans la société chinoise de lait infantile Yashili International Holdings.

L'action du premier brasseur mondial Anheuser-Busch Inbev, qui a fait état de résultats inférieurs aux attentes au titre du troisième trimestre avec le ralentissement du marché brésilien après le Mondial de football et la réduction des stocks des grossistes américains, cède plus de 2,60%.

Sur le marché des changes, le yen est tombé à un plus bas de sept ans contre la devise américaine après les annonces de la BoJ, chutant jusqu'à 111,53 pour un dollar. La monnaie unique européenne a continué de se replier contre le dollar avant la publication attendue à 10h00 GMT de l'inflation et du chômage au sein de la zone euro.

Le baril de Brent, qui est repassé sous la barre des 86 dollars, pénalisé par la fermeté de la devise américaine et l'abondance de l'offre, est bien parti pour accuser sur le mois d'octobre son plus fort recul mensuel depuis 2012.

(Marc Joanny, édité par Wilfrid Exbrayat)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • d.e.s.t. le vendredi 31 oct 2014 à 13:11

    La Bourse française se réjouit de ce qui se passe aux USA et au Japon, en oubliant qu'elle est gouvernée par un ectoplasme incapable de supprimer un seul des 1,5 million de fonctionnaires en sureffectif!Affligeant!

  • y.batard le vendredi 31 oct 2014 à 10:21

    je relis l'histoire de france et particulièrement le dernier quart du 18ème, c'est fantastique les points concordants !! je ne dis pas qu'on va vers une révolution mais on peut retenir l'évolution du papier-monnaie, des assignats...