Les Bourses européennes ouvrent en nette hausse

le
0
NETTE HAUSSE DES BOURSES EUROPÉENNES DANS LES PREMIERS ÉCHANGES
NETTE HAUSSE DES BOURSES EUROPÉENNES DANS LES PREMIERS ÉCHANGES

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes ont ouvert en forte hausse vendredi, profitant d'un net rebond des prix du pétrole et d'anticipations de nouveaux assouplissements monétaires par la Banque centrale européenne (BCE) et la Banque du Japon (BoJ).

À Paris, l'indice CAC 40 gagne 2,03% à 4.291,76 points vers 09h05. À Francfort, le DAX prend 1,89% et à Londres, le FTSE 1,7%. L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro progresse de 1,98% comme le FTSEurofirst 300.

L'indice européen du secteur pétrolier s'envole de 4% avec le retournement des cours du brut.

Aux valeurs, Philips recule de 2,31% après l'annonce par le groupe néerlandais de la fin des discussions avec le fonds d'investissement Go Scale Capital en vue de lui céder sa division Lumileds pour 3,3 milliards de dollars à la suite des réticences exprimées par les autorités américaines.

Le groupe italien de services pétroliers Saipem dévisse de 5,5% après avoir annoncé le prix de son augmentation de capital de 3,5 milliards d'euros faisant ressortir une forte décote.

Les turbulences sur les marchés financiers et les inquiétudes suscitées par les pays émergents, Chine en tête, conduiront la Banque centrale européenne (BCE) à revoir sa politique monétaire en mars, a annoncé jeudi son président Mario Draghi, alimentant l'espoir de nouvelles mesures de soutien dans moins de deux mois.

En outre, la Banque du Japon "envisage sérieusement" de nouvelles mesures d'assouplissement monétaire au vu de la baisse des cours du pétrole qui rend son objectif d'inflation encore plus difficile à atteindre, rapporte vendredi le journal Nikkei.

La croissance de l'activité dans le secteur privé en France a légèrement accéléré ce mois-ci du fait d'un rebond des services après le léger trou d'air accusé dans le sillage des attentats de novembre, selon la version flash des indices PMI de Markit publiée vendredi.

Sur le marché obligataire, les taux de rendement allemands à deux ans et cinq ans ont touché de nouveaux plus bas records à respectivement -0,456% et -0,246%, selon les données de la plateforme de négociation Tradeweb.

L'euro poursuit son repli contre le dollar, cédant plus de 0,5% à 1,0817 mais se maintenant sensiblement au-dessus d'un plus bas de huit mois atteint en décembre à 1,0523.

Le pétrole, en hausse pour la deuxième séance consécutive, accélère son rebond à la faveur de l'arrivée du froid en Europe et en Amérique du Nord et de rachats de positions courtes.

Le baril de Brent de la Mer du Nord bondit de près de 1,40 dollar (+4,65%) à 30,59 et celui de brut léger américain gagne près de 1,20 dollar (+4,0%) à 30,70.

(Marc Joanny pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant