Les Bourses européennes ouvrent en nette hausse

le
2
OUVERTURE DANS LE VERT DES BOURSES EUROPÉENNES
OUVERTURE DANS LE VERT DES BOURSES EUROPÉENNES

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes ont ouvert en nette hausse vendredi dans le sillage des marchés asiatiques après la décision inattendue de la Banque du Japon d'opter pour une politique de taux d'intérêt négatifs.

La tendance est également soutenue par le rebond du pétrole, porté par les espoirs d'une réduction coordonnée de la production des grands pays producteurs.

À Paris, l'indice CAC 40 gagne 1,21% à 4.374,25 points à 8h15 GMT. À Francfort, le Dax prend 1,31% et à Londres, le FTSE progresse de 1,37%.

L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro s'adjuge 1,43% et le FTSEurofirst 300 1,46%.

La Banque du Japon (BoJ) a pris les marchés financiers par surprise en optant pour un taux de -0,1% sur les réserves excédentaires des banques, emboîtant ainsi le pas à la Banque centrale européenne (BCE) pour tenter de relancer l'économie et de combattre la déflation.

"Il est clair que ce ne sera pas la dernière banque centrale à prendre une telle décision dans les mois à venir. La BCE a laissé entendre ce mois-ci qu'elle envisagerait un nouvel assouplissement lors de sa prochaine réunion, en mars", note Craig Erlam, analyste d'OANDA.

La Bourse de Tokyo a finit en hausse de 2,8% et celle de Shanghai a pris 3,24%.

Sur le marché pétrolier, le baril poursuit son rebond en continuant de profiter des espoirs d'une coordination entre grands pays producteurs dans le but de réduire l'offre globale de brut. Le Brent gagne plus de 2,5% et se rapproche de la barre des 35 dollars.

La séance, en Europe comme aux Etats-Unis, sera marquée entre autres par la première estimation du produit intérieur brut (PIB) américain au quatrième trimestre de l'an dernier, qui devrait marquer un net ralentissement: le consensus Reuters donne une croissance de 0,8% en rythme annualisé après 2,0% au troisième trimestre.

Tous les grands secteurs de l'indice Stoxx 600 européen sont dans le vert; celui des matériaux de base gagne plus de 2%, tout comme celui du pétrole et du gaz. Les banques sont elles aussi recherchées: le compartiment prend 1,9%.

Airbus, plus forte hausse du CAC, s'adjuge 2,2% après l'annonce d'une commande de trois gros porteurs A380 par All Nippon Airways (ANA), la première compagnie aérienne japonaise.

Egalement recherché, le titre Banca Monte dei Paschi di Siena prend près de 5% après les informations montrant que le scénario d'un rapprochement avec UBI Banca se précise.

(Atul Prakash; Marc Angrand pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlemonn4 il y a 10 mois

    Personne ne croit plus à l'action des banques centrales ! La vraie problématique est le manque de confiance qui aujourd'hui se traduit de plus en plus en défiance à la fois envers les banques centrales et nos dirigeants dont on s'aperçoit qu'à part brasser du vent, ils n'influent pas sur grand chose car leur action est totalement impuissante; en France, c'est une triste réalité pour notre caste technocratique qui devrait sérieusement se remettre en cause avec humilité !

  • mlemonn4 il y a 10 mois

    Les marchés de futures montent dans le vide sans quasiment traiter et le cash lui reste à la traîne car personne n'en veut! hormis les dérivés et futures, point de salut !