Les Bourses européennes ouvrent en légère hausse

le
0
LA BOURSE DE PARIS OUVRE DANS LE VERT
LA BOURSE DE PARIS OUVRE DANS LE VERT

PARIS/LONDRES (Reuters) - Les Bourses européennes débutent en légère hausse jeudi, à quelques heures d'une réunion très attendue du conseil des gouverneurs de la Banque centrale européenne (BCE) qui devrait annoncer un nouveau lot de mesures de soutien à l'économie.

À Paris, l'indice CAC 40 gagne 0,27% à 4.437,28 points vers 08h35 GMT. À Francfort, le Dax prend 0,22% et à Londres, le FTSE avance de 0,1%. L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro progresse de 0,32% et le FTSEurofirst 300 de 0,33%.

La BCE devrait encore franchir une nouvelle étape dans l'assouplissement de sa politique monétaire alors que les diverses mesures prises jusqu'à présent, hors des sentiers battus de l'orthodoxie, n'ont pas suffi à ramener de l'inflation dans la zone euro.

Une nouvelle réduction, d'au moins dix points de base, du taux de dépôt, actuellement fixé à -0,30%, paraît acquise après celle de décembre.

La banque centrale pourrait aussi amplifier ses achats de titres dans le cadre de sa politique d'assouplissement quantitatif (quantitative easing, QE), lancée il y a exactement un an et déjà prolongée en décembre jusqu'en mars 2017.

Les marchés chinois ont fini en baisse d'environ 2% à la suite de l'annonce d'une inflation au plus haut depuis juillet 2014, ce qui allège la pression en faveur de nouvelles mesures d'assouplissement monétaire.Carrefour perd 0,5%, plus forte baisse du CAC 40. Le distributeur a publié des résultats en hausse en 2015, pour la quatrième année consécutive, ses solides performances en Europe et au Brésil ayant permis de compenser un recul en France et une chute en Chine.

Hugo Boss gagne 3,74%. Le groupe allemand a annoncé une série de mesures pour réduire ses coûts, dont des fermetures de boutiques.

Lagardère chute de plus de 7,2% après ses résultats 2015. Le groupe de médias a officialisé le départ de son directeur financier Dominique D'Hinnin. Barclays n'est plus à l'achat.

Sur le marché des changes, l'euro est sous pression en attendant l'issue du conseil des gouverneurs de la BCE en début d'après-midi. La devise européenne perd 0,24%, autour de 1,0971 dollar en début de séance boursière.

Les cours du pétrole reperdent du terrain après leur rebond de la veille, quand le brut léger américain a touché son pic de l'année et le Brent est repassé au-dessus des 40 dollars le baril. Les analystes estiment que la surabondance d'offre devrait continuer à peser sur les cours. L'attente des mesures de la BCE, qui devraient renforcer le dollar face à l'euro et donc freiner les importations de pétrole qui se paient en dollars, pèse également.

Les cours métaux se maintiennent autour de leurs pics de quatre mois, pris entre les inquiétudes sur l'économie chinoise et l'attente de mesures de la BCE.

(Sudip Kar-Gupta, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Patrick Vignal)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant