Les Bourses européennes ouvrent en légère hausse

le
0
Les Bourses européennes ouvrent en légère hausse
Les Bourses européennes ouvrent en légère hausse

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes ont ouvert en légère hausse lundi, l'euphorie liée à l'accord européen intervenu la semaine dernière à Bruxelles se dissipant alors que les craintes sur la croissance ressurgissent. À Paris, le CAC 40 progressait de 0,44% à 3.210,77 points. À Francfort, le Dax gagnait 0,14% tandis qu'à Londres, le FTSE prenait 0,32%. L'indice paneuropéen Eurostoxx 50 avançait de 0,38%.

Les valeurs automobiles européennes étaient délaissées. Les immatriculations de voitures neuves en France ont baissé de 0,9% en juin en données brutes et de 5,6% en données corrigées des jours ouvrables, a annoncé le Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA).

Crédit Agricole caracolait en tête du CAC 40 (+4,15%). La banque grecque NBG a déclaré avoir eu des contacts préliminaires avec Crédit agricole au sujet de la vente de sa filiale Emporiki. Des informations du Financial Times dimanche faisaient état de discussions autour de la cession par la banque française d'Emporiki à des établissement locaux.

Barclays progressait de 1,01% alors que son président Marcus Agius a annoncé lundi sa démission à la suite du scandale de manipulation des taux qui touche la banque.

Selon l'indice PMI de la banque HSBC, l'activité manufacturière en Chine s'est contractée en juin à son rythme le plus marqué en sept mois, plombée par des commandes à l'exportation à leur plus bas niveau depuis plus de trois ans.

De quoi alimenter les craintes sur un ralentissement plus prononcé que prévu de la croissance mondiale, alors que plusieurs autres statistiques sur l'activité manufacturière sont attendues ce lundi dans la zone euro et aux Etats-Unis.

"Les indicateurs en provenance d'Asie montrent toujours, en particulier en Chine, que le sentiment se détériore. Pour les investisseurs, il existe toujours un risque que la hausse ne soit pas durable et que le ralentissement économique puisse s'intensifier dans les deux prochains mois", a commenté Gerhard Schwarz, chez Baader Bank.

Dans ce contexte économique difficile, les investisseurs attendent par ailleurs du sommet européen, s'il s'est soldé par des avancées réelles, la mise en place rapide des mesures annoncées, notamment sur la recapitalisation des banques.

Blandine Hénault pour le service français, édité par Natalie Huet

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant