Les Bourses européennes ouvrent en légère hausse

le
0
LA BOURSE DE PARIS EN HAUSSE DANS LES PREMIERS ÉCHANGES
LA BOURSE DE PARIS EN HAUSSE DANS LES PREMIERS ÉCHANGES

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes sont orientées légèrement à la hausse mercredi dans les premiers échanges et restent nerveuses en raison de la volatilité des cours du pétrole et des ressources de base.

Les marchés financiers semblent s'apaiser après un début d'année agité mais le calme paraît précaire sur fond d'inquiétudes persistantes pour la santé économique de la planète.

Le CAC 40 parisien gagne 20,46 points (0,5%) à 4.131,12 points vers 09h20. Le DAX à Francfort prend lui aussi 0,5% et le FTSE à Londres avance de 0,47%.

L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300, qui a reculé mardi de 0,4%, gagne à peu près le même pourcentage, tout comme l'EuroStoxx 50 de la zone euro

A Paris, Crédit agricole prend 7,66%, la plus forte hausse du CAC, après avoir annoncé le lancement d'une lourde opération de simplification de sa structure capitalistique afin de rassurer les investisseurs sur la solidité et la rentabilité de sa structure cotée, particulièrement malmenée en Bourse.

Schneider Electric (+6,9%) vient juste derrière après la publication de résultats 2015 bien accueillis.

Contre la tendance, Bic chute de plus de 13% après avoir publié des résultats 2015 inférieurs aux attentes et annoncé le départ de son directeur général.

La Bourse de Tokyo a terminé en baisse de 1,36% dans le sillage d'un sursaut du yen, mettant ainsi fin au rebond observé lors des deux précédentes séances. Les indices ont longtemps hésité avec des investisseurs prudents face aux turbulences des marchés et à la volatilité du pétrole.

Les marchés chinois ont terminé avec un gain de 1% pour l'indice composite de la Bourse de Shanghai et de 0,9% pour l'indice CSI300 des principales valeurs cotées à Shanghai et Shenzen.

Les Bourses de Chine continentale, qui étaient fermées la semaine dernière pour cause de Nouvel An, reprennent des couleurs cette semaine dans l'espoir de nouvelles mesures de stimulation de la part des autorités de Pékin qui viendraient soutenir le yuan.

Wall Street a fini mardi en nette hausse, prolongeant son rebond de vendredi après un long week-end de trois jours malgré la rechute du pétrole à la suite d'un accord sur le gel de la production qui n'a pas convaincu les investisseurs.

Plusieurs indicateurs américains sont au programme de la journée, dont les derniers chiffres des prix à la production et de la production industrielle. Les investisseurs scruteront en outre le compte rendu de la dernière réunion de politique monétaire de la Réserve fédérale à la recherche d'indices sur le calendrier des hausses de taux aux Etats-Unis.

Les cours du pétrole sont orientés en légère baisse. L'Iran n'a rien fait pour les stabiliser en déclarant qu'il continuerait à augmenter sa production jusqu'à rétablir le niveau d'avant l'imposition des sanctions internationales relatives à son programme nucléaire.

(Patrick Vignal pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant