Les Bourses européennes ouvrent en légère hausse

le
0
LES BOURSES EUROPÉENNES OUVRENT EN HAUSSE
LES BOURSES EUROPÉENNES OUVRENT EN HAUSSE

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes ont ouvert en légère hausse vendredi, soutenues par les cimentiers Lafarge et Holcim, dont les titres grimpent suite à l'annonce d'un accord sur leur projet de fusion.

Le CAC 40 parisien gagne 0,18% (+9,6 points) à 5.046,24 points en début de séance. Le Dax à Francfort et le FTSE à Londres progressent respectivement de 0,45% et 0,13%. Les indices européens suivent le mouvement avec +0,08% pour l'Eurofirst 300 et +0,36% pour l'Eurostoxx 50.

Lafarge et Holcim prennent respectivement 3,2% et 1,4% dans les premiers échanges après avoir annoncé que leurs conseils d'administration avaient scellé un accord sur des termes révisés de leur projet de fusion qui prévoit une nouvelle parité d'échange et la nomination du PDG de Lafarge comme coprésident non-exécutif du conseil de la nouvelle entité.

Tout le secteur suit le mouvement avec notamment +3,32% pour l'irlandais CRH, deuxième plus forte progression du Stoxx 600. CRH est susceptible de racheter les actifs que devraient probablement céder les deux cimentiers pour que Bruxelles autorise leur fusion.

La banque britannique TSB gagne 1,8% après avoir recommandé une OPA de son homologue espagnole Sabadell (-0,001%), opération qui la valorise 1,7 milliard de livres (2,35 milliards d'euros). Lloyds Banking Group (+0,3%), qui détient la moitié du capital de TSB, a dit de son côté qu'il acceptait de vendre une participation de 9,99% à Sabadell, prenant en outre l'engagement irrévocable de céder le reste de sa participation à la cinquième banque espagnole.

L'entreprise allemande de biotechnologie Evotec bondit de plus de 9% après l'annonce d'un partenariat de recherche sur de nouveaux médicaments avec le français Sanofi (+0,37%).

Zodiac Aerospace chute de plus de 10% après avoir lancé jeudi un avertissement sur son bénéfice opérationnel du premier semestre en raison de coûts supplémentaires liés à des retards de production de sièges d'avion destinés à Airbus et Boeing.

La Grèce reste dans l'actualité après s'être engagée jeudi à envoyer "dans les prochains jours" de nouvelles propositions de réformes détaillées à ses partenaires européens.

A l'issue d'une réunion de travail à Bruxelles avec le Premier ministre grec Alexis Tsipras, François Hollande et les responsables des institutions européennes, la chancelière allemande Angela Merkel a précisé que les ministres des Finances de la zone euro était prêts à se réunir dans les plus brefs délais pour étudier ces projets de réforme.

La Bourse de Tokyo a terminé à un plus haut de 15 ans au terme d'une séance heurtée, l'indice Nikkei progressant de 0,43% (83,66 points) à 19.560,22 points.

L'indice MSCI des valeurs Asie-Pacifique hors japon est quasiment stable, l'effet positif sur les marchés actions de la promesse par la Réserve fédérale de faire preuve de prudence dans le calendrier de relèvement de ses taux s'atténuant dans un contexte global de stabilisation du dollar et de baisse prolongée des cours du pétrole.

(Patrick Vignal pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant