Les Bourses européennes ouvrent en légère hausse

le
0
LA BOURSE DE PARIS OUVRE EN HAUSSE
LA BOURSE DE PARIS OUVRE EN HAUSSE

PARIS/LONDRES (Reuters) - Les principales Bourses européennes ont ouvert en légère hausse lundi matin, effectuant un rebond prudent sur le sentiment que les sanctions internationales contre la Russie seront d'une ampleur limitée après le vote massif de la Crimée en faveur de son rattachement à Moscou.

Le CAC 40, en baisse de 3,44% sur l'ensemble de la semaine dernière, reprend 10,11 points ou 0,24% à 9h20. Londres avance de 0,15% et Francfort de 0,14%.

Milan (+0,81%) et Madrid (+0,71%) surperforment alors que le marché suisse (-0,14%) est à la traîne.

L'indice paneuropéen EuroStoxx 50 regagne 0,34% et le FTSE Eurofirst 300 0,21%, à 1.287 points, après sa perte de 3,2% sur les cinq séances précédentes.

La communauté internationale a dénoncé le référendum de dimanche en Crimée, qui a donné sans surprise un résultat de 96,77% pour le rattachement à la Fédération de Russie, mais les marchés financiers ne craignent pas de nouvelle escalade des tensions dans l'immédiat, l'heure étant à la diplomatie.

"Les deux parties (les pays occidentaux et Moscou) sont pleinement conscientes qu'elles peuvent se faire mutuellement beaucoup de mal, c'est pourquoi personne ne veut donner le premier coup. La vérité est qu'on s'achemine vers un long bras de fer qui risque bien de finir par ennuyer", estime Craig Erlam, analyste chez Alpari à Londres.

"Il n'y a pas de panique. Les nouvelles en provenance de Crimée ont été intégrées dans les cours la semaine dernière et maintenant les marchés se calment", renchérit Darren Courtney-Cook chez Central Markets Investment Management.

A Londres, Vodafone progresse de 0,99% après l'annonce du rachat du câblo-opérateur espagnol Ono pour 7,2 milliards d'euros.

La banque italienne UniCredit et un tir groupé de valeurs allemandes - Siemens, SAP et RWE - mènent le rebond de l'EuroStoxx 50, Siemens et SAP étant aidés par des relèvements de recommandation tandis que RWE profite de l'annonce de la cession de ses activités dans les hydrocarbures.

A Paris, Bourbon, le groupe de services maritimes pour l'offshore pétrolier, s'envole de près de 24% à 23,95 euros après l'annonce d'un projet d'OPA qui le valorise à 24 euros par action ou 1,8 milliard au total.

Sur le marché des changes, le dollar et l'euro regagnent un peu de terrain contre le yen alors que l'euro/dollar cède 0,2% à 1,3888. Du côté du marché obligataire, le rendement du Bund à 10 ans a débuté inchangé à 1,55%, non loin de son plus bas de huit mois de 1,506% touché vendredi.

L'or, à 1.382 dollars l'once (+0,04%), marque le pas après avoir atteint en Asie un plus haut de six mois de 1.391,76 dollars. Le métal précieux, porté par son statut de valeur refuge, s'est apprécié de 15% depuis le début de l'année.

Sur le marché pétrolier, le baril de Brent abandonne 0,4% et reflue sous le niveau des 108 dollars le baril.

(Véronique Tison pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant