Les Bourses européennes ouvrent en légère baisse

le
0
LES BOURSES EUROPÉENNES OUVRENT EN LÉGÈRE BAISSE
LES BOURSES EUROPÉENNES OUVRENT EN LÉGÈRE BAISSE

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes ont ouvert jeudi en légère baisse dans un marché relativement calme à l'approche de la fin d'année.

À Paris, l'indice CAC 40 perd 0,03% (-1,54 point) à 4.832,28 points à 08h24 GMT. À Francfort, le Dax recule de 0,11% et à Londres, le FTSE baisse de 0,12%.

L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro abandonne 0,05% et le FTSEurofirst 300 et le Stoxx 600 0,14% chacun.

Si aucun indicateur économique majeur ne figure à l'ordre du jour en Europe, les investisseurs prendront connaissance à 13h30 GMT des chiffres définitifs de la croissance américaine au troisième trimestre, qui pourraient peser sur la tendance.

Du point de vue sectoriel, pratiquement tous les indices sont dans le rouge, celui des ressources de base affichant la plus forte baisse (-1,02%). Le cuivre, en repli de 1% à 5.461 dollars la tonne, a touché un creux d'un mois.

Aux valeurs, Banca Monte dei Paschi Di Siena chute de 7,5% après avoir perdu déjà 12% mercredi. La plus vieille banque encore en activité a annoncé jeudi que, dans le cadre de son augmentation de capital, la levée de fonds via la conversion de dette en actions s'élèverait au maximum à 2,069 milliards d'euros, ce qui devrait la contraindre à un renflouement par l'Etat.

Dans la pharmacie, le français Sanofi gagne 1,73%, meilleure performance du CAC 40, et le suisse Actelion bondit de plus de 5%, plus forte progression du Stoxx 600. La biotech suisse a annoncé mercredi soir des négociations exclusives avec Johnson & Johnson en vue d'une "possible transaction stratégique", au détriment de Sanofi.

A la baisse, Nokia chute de 4,15%, signant la pire performance du Stoxx 600. L'équipementier télécoms finlandais a annoncé mercredi avoir porté plainte contre Apple pour violation de brevets.

Sur le marché des changes, le dollar recule légèrement par rapport à l'euro à 1,0444 et il est pratiquement stable comparé à un panier de devises de référence.

Les cours du pétrole remontent légèrement, à respectivement 52,66 dollars le baril pour le brut léger américain et 54,70 dollars pour le Brent, malgré la hausse inattendue des stocks de pétrole brut aux Etats-Unis la semaine dernière.

(Claude Chendjou pour le service français, édité par)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant