Les Bourses européennes ouvrent en léger repli, Londres stable

le
0
LES BOURSES DE PARIS ET FRANCFORT OUVRENT EN LÉGÈRE BAISSE
LES BOURSES DE PARIS ET FRANCFORT OUVRENT EN LÉGÈRE BAISSE

PARIS/LONDRES (Reuters) - Les Bourses européennes ont ouvert vendredi en léger repli, à l'exception de Londres qui est stable, affectées par des annonces décevantes de plusieurs grands noms de la cote, dans des marchés par ailleurs attentistes avant la publication cet après-midi du rapport d'octobre sur l'emploi aux Etats-Unis.

À Paris, l'indice CAC 40 perd 0,52% à 4.954,63 points vers 09h30. À Francfort, le DAX cède 0,16% et à Londres, le FTSE est inchangé. L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro recule de 0,27% et le FTSEurofirst 300 de 0,34%.

La présidente de la Réserve fédérale Janet Yellen et le président de la Fed de New York William Dudley ont fait savoir cette semaine que la banque centrale américaine pourrait commencer à relever ses taux si les indicateurs économiques montraient que l'économie américaine était en mesure de le supporter.

L'état du marché de l'emploi aux Etats-Unis est un facteur décisif dans la décision de la Fed. Les économistes interrogés par Reuters attendent en moyenne 180.000 créations d'emplois après 142.000 en septembre.

En attendant, une série de résultats inférieurs aux attentes - notamment de Richemont - ou de mauvaises nouvelles de sociétés, ont pesé sur la tendance.

Richemont, qui anticipe un deuxième semestre difficile, recule de plus de 7% et pèse sur l'ensemble du secteur du luxe en Europe. LVMH perd 4,55%, plus net recul du CAC, et Swatch 5,3%.

Sanofi cède 4,6%, le plan stratégique à cinq ans du groupe pharmaceutique étant mal accueilli par les investisseurs.

L'assureur allemand Allianz laisse 2,4% après avoir annoncé une baisse plus forte que prévu de son bénéfice net trimestriel.

BHP Billiton perd 4%. Un barrage retenant les eaux usées d'une mine de minerai de fer détenue par Vale et BHP Billiton au Brésil a cédé jeudi, inondant la ville à proximité de coulées de boues et provoquant, selon la presse locale, la mort de 15 à 16 personnes et 45 disparus.

A Madrid, Telefonica abandonne 1,54% après avoir raté le consensus au niveau de son résultat net trimestriel.

Côté hausses, ArcelorMittal prend 2,6%, plus forte hausse du CAC, malgré la révision en baisse de sa prévision de bénéfice 2015.

A Milan, Telecom Italia s'adjuge 5,3% après le feu vert de son conseil d'administration à une conversion d'actions qui permettra de générer de la trésorerie et potentiellement de diluer les participations des deux actionnaires français de l'ex-monopole des télécommunications.

L'action FNAC gagne 3,25% et Darty 12% après l'annonce d'un accord sur les termes de l'offre de rachat de la Fnac.

(Avec Sudip Kar-Gupta, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant