Les Bourses européennes ouvrent en hausse

le
0
OUVERTURE DANS LE VERT DES BOURSES EUROPÉENNES
OUVERTURE DANS LE VERT DES BOURSES EUROPÉENNES

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes sont en hausse de plus de 0,5% mardi dans les premiers échanges, s'inscrivant dans le sillage des places asiatiques, notamment portées par la poursuite du rebond du titre Deutsche Bank, dont la chute au cours de deux dernières semaines de septembre avait fait trembler les marchés actions mondiaux.

À Paris, l'indice CAC 40 avance de 0,81% à 4.489,85 points vers 07h45 GMT. À Francfort, qui était restée fermée lundi, le Dax prend 0,63% et à Londres, le FTSE prend 1,04% à 7.057,56.

C'est la première fois depuis la mi-2015 que le FTSE, en hausse de plus de 13% depuis le début de l'année alors que le CAC et le Dax sont encore dans le rouge sur la période, passe la barre des 7.000 points.

L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro progresse de 0,78%, le FTSEurofirst 300 de 0,72% et le Stoxx 600 de 0,7%.

Après avoir rebondi de plus de 6% vendredi à la suite d'une information de presse disant qu'une amende dont pourrait écoper Deutsche Bank aux Etats-Unis pourrait être bien moindre qu'initialement redouté, le titre de la première banque allemande reprend encore 2,9% à 11,9 euros.

Mais par rapport à son cours de clôture du 15 septembre, juste avant que le département de Justice américain ne réclame 14 milliards de dollars (12,5 milliards d'euros) à Deutsche Bank pour régler l'enquête sur la manière l'établissement a commercialisé des titres financiers adossés à des crédits immobiliers (MBS) avant la crise financière de 2007-2009, le recul de l'action reste encore de près de 10%.

Porté par Deutsche Bank, l'indice regroupant les valeurs bancaires européennes affiche l'une des meilleures performances du début de matinée, avec un gain de 1,04%. Devant les banques, on trouve le compartiment automobile (+1,22%) et celui des médias (+1,28%).

Ce dernier est notamment tiré vers le haut par l'action Vivendi (+2,18%), qui bénéficie d'un relèvement de recommandation de Deutsche Bank, passé à l'achat, et par le titre Pearson qui, avec un gain de 4,9%, enregistre la plus forte hausse du Stoxx 600.

A l'autre bout du spectre, l'action Lufthansa est en tête des baisses, avec un recul de 2,2%.

Le titre LVMH avance de 1,2% après que le groupe français, numéro un mondial du luxe, a annoncé le rachat de l'entreprise allemande Rimowa spécialisée dans la bagagerie de haute technologie, signant ainsi sa première acquisition outre-Rhin.

L'action ABB avance de 0,8% après avoir dit qu'il avait décidé de conserver sa division de réseaux électriques, Power Grids, dont certains actionnaires réclamaient la scission.

Sur le marché des changes, le dollar progresse de 0,5% face à un panier de devises internationales, toujours porté par la publication, lundi, d'un indice ISM du secteur manufacturier meilleur que prévu et, de ce fait, susceptible d'encourager la Réserve fédérale à ne plus reporter une hausse des taux d'intérêt aux Etats-Unis.

Après avoir gagné plus de 1% lundi, les cours du pétrole perdaient près de 1%, sous le coup à la fois du renchérissement du dollar et de données montrant que les exportations iraniennes avaient vraisemblablement atteint quelque 2,8 millions de barils en septembre, retrouvant un pic de 2011 d'avant l'imposition des sanctions internationales.

La perspective de voir l'Opep mettre en oeuvre son plan de réduction de la production, qui a permis au Brent de repasser la barre de 50 dollars le baril, devrait cependant empêcher les cours de redescendre trop bas.

La hausse du dollar pèse également sur l'or tandis que le prix des Bunds allemands est en légère hausse malgré la bonne tenue du marché actions.

(Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Patrick Vignal)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant