Les Bourses européennes ouvrent en hausse

le
5
OUVERTURE DANS LE VERT DES BOURSES EUROPÉENNES
OUVERTURE DANS LE VERT DES BOURSES EUROPÉENNES

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes ont ouvert en hausse mercredi, portées par le rebond de l'indice regroupant les valeurs liées aux matières premières, qui reprend 0,5% après avoir chuté de plus de 6% la veille sur fond d'inquiétudes renouvelées concernant l'état de la conjoncture chinoise.

À Paris, l'indice CAC 40 avance de 0,38% à 4.699,69 points vers 08h40 GMT. À Francfort, le Dax gagne 0,09% et à Londres, le FTSE prend 0,18%. L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro progresse de 0,23% et le FTSEurofirst 300 de 0,13%.

Favorisés par le repli de l'indice dollar par rapport à un panier de devises internationales, les cours du cuivre et du pétrole, pour ne citer qu'eux, se reprennent quelque peu, tout en restant non loin de creux de près de sept ans touchés récemment.

L'or noir est également soutenu par l'annonce, selon les données de l'American Petroleum Institute (API), d'une baisse inattendue des stocks de brut aux Etats-Unis.

"La réaction par rapport à la remontée des cours du pétrole contribue à la stabilisation du marché actions", a déclaré Richard Perry, analyste chez Hantec Markets.

Dans ce contexte de timide retour du goût du risque, le marché obligataire est délaissé par les investisseurs.

Derrière le secteur des matières premières, celui des télécoms (+0,40%) affiche l'une des plus fortes hausses mardi matin, à la suite d'un article du Wall Street Journal disant que les conseillers d'Orange ont proposé plusieurs acquisitions potentielles à l'opérateur français, parmi lesquelles le néerlandais KPN (+2,7%) et le belge Proximus Group (+1,25%), en sus de la réflexion menée sur Bouygues Telecom ou Telecom Italia.

Parmi les plus fortes hausses du Stoxx 600 figurent les actions Dassault Aviation (+3,7%) et Air France-KLM (+2,9%), les deux valeurs profitant d'un relèvement de recommandation.

Le titre Stagecoach recule de son côté de près de 15%, accusant le recul le plus marqué du Stoxx 600, après que l'exploitant de lignes ferroviaires et d'autocars a dit avoir été contraint de revoir "modérément" en baisse sa prévision de bénéfice annuel au vu de la réticence des gens à aller dans les grandes villes depuis les attaques terroristes survenus le 13 novembre à Paris.

(Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • garaffa le mercredi 9 déc 2015 à 11:54

    Ce sont les aventages de la mondialisation les GROS se gavent et les PETITS subissent!!

  • garaffa le mercredi 9 déc 2015 à 11:47

    C'est WS et les foutus INDICES qui mênent la tendance et donc les cours, les fondamentaux ne signifient plus rien!!!

  • ericlyon le mercredi 9 déc 2015 à 11:12

    Certains annoncent la crise sur les marchés comme d'autres la fin du monde. L'un et l'autre arriverons un jour mais ça ne sert à rien de menacer avec de tels propos sans aucun argument.

  • mlemonn4 le mercredi 9 déc 2015 à 10:29

    Les marchés financiers, si on peut encore appeler cela marché!!!, sont entrain de sentir plus que mauvais !!!Il ne faudrait pas grand chose pour entrer dans une nouvelle crise !! qui n'ets peut etre pas très loin malheureusement !

  • p.lefou le mercredi 9 déc 2015 à 10:26

    et ils finissent en baisse !on connait la suite