Les Bourses européennes ouvrent en hausse

le
2
HAUSSE DES BOURSES EUROPÉENNES EN DÉBUT DE SÉANCE
HAUSSE DES BOURSES EUROPÉENNES EN DÉBUT DE SÉANCE

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes ont ouvert en hausse mercredi dans le sillage des places asiatiques et de Wall Street la veille, les derniers indicateurs américains et la remontée du dollar et du pétrole favorisant la poursuite du rebond des actions.

À Paris, l'indice CAC 40 gagne 0,48% à 4.428,13 points à 8h15 GMT. À Francfort, le Dax progresse de 0,65% et à Londres, le FTSE s'adjuge 0,54%.

L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro prend 0,65% et le FTSEurofirst 300 0,6%.

Après la clôture de Wall Street sur un gain de plus de 2%, la Bourse de Tokyo a fini en hausse de 4,11%, à son plus haut niveau de clôture depuis le 8 février, profitant de l'élan donné par les marchés américains et de l'appréciation du dollar face au yen, après la hausse plus marquée qu'attendu de l'indice ISM manufacturier américain et du pic de plus de huit ans des dépenses de construction aux Etats-Unis.

En Chine, l'indice CSI300 a terminé sur un gain de 4,12%, les marchés actions ayant ignoré la décision de Moody's d'abaisser sa perspective sur la note de Pékin à "négative".

Outre les indicateurs américains, les chiffres supérieurs aux attentes de la croissance au Canada et en Australie contribuent au regain d'appétit pour le risque.

"Le grand sujet qui explique l'optimisme des investisseurs en Europe, c'est le rebond du compartiment des matières premières, qui assure un soutien de poids au secteur minier et à celui de l'énergie", explique Naeem Aslam, d'AvaTrade.

L'indice Stoxx européen des ressources de base gagne en effet plus de 2% et ArcelorMittal se classe en tête du CAC avec une hausse de 3,2%.

Le secteur automobile, de son côté, reste porté par les bons chiffres des ventes en février en France et aux Etats-Unis. Le Stoxx sectoriel prend 1,14%, BMW 1,79%, Renault 0,95%.

Sur le marché pétrolier, le Brent se replie vers 36,50 dollars après avoir atteint mardi son plus haut niveau depuis huit semaines à 37,25 dollars, soit plus dix dollars au-dessus du plus bas de 12 ans touché en janvier. Le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) cède lui aussi du terrain après un plus haut d'un mois à 34,76 dollars.

Dans l'actualité des fusions-acquisitions, Darty bondit de plus de 9,5% après l'annonce d'une offre d'achat en numéraire de Conforama, rivale de celle de la Fnac (-6%).

(Marc Angrand pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlemonn4 il y a 9 mois

    Des marchés de dupes qui ne trompent plus personne ! amaintenant il ne reste plus que des traders à la petite semaine, des spéculateurs et des hedge funds qui vont finir tot ou tard par s'exterminer les uns les autres! nous finirons au moins par etre débrassés d'une gangrène malsaine qui a détourné l'objet de la finance entièremen à leur profit et surtout confisqué le pouvoir économique .

  • mlemonn4 il y a 9 mois

    Encore des marchés qui montent dans le vide pilotés par les super calculateurs des hegde funds sur les marchés à terme; le cash personne n'en veut ! Tant que les réformes structurelles ne seront pas prises avec des conditions beaucoup plus drastiques pour diminuer et mieux controler les engagements sur les positions à terme, il n'y aura point de salut sur les marchés financiers dont la volatilité va continuer de s'accentuer jusqu'à la prochaine crise qui sera cette fois, rédhibitoire!