Les Bourses européennes ouvrent en hausse

le
0
LA BOURSE DE PARIS OUVRE EN HAUSSE
LA BOURSE DE PARIS OUVRE EN HAUSSE

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes ont ouvert en hausse mercredi, dans l'anticipation d'une amélioration des indices PMI publiés dans la matinée par l'institut Markit.

L'indice manufacturier flash de la France, publié au moment de l'ouverture des marchés, est ressorti supérieur aux attentes, à 49,8 en juillet contre 48,4 en juin et un consensus de 48,8, laissant espérer de bons chiffres également en Allemagne et pour l'ensemble de la zone euro.

L'indice pour la zone euro, publié peu avant 08h00 GMT, est prévu à 49,1 après 48,7 en juin, toujours sous la barre de 50 (en-deçà de laquelle il rend compte d'une contraction) mais en amélioration.

À Paris, le CAC 40 gagne 11,64 points ou 0,30% à 3.934,73 points après un quart d'heure d'échanges. Le Dax avance de 0,14% à Francfort et le FTSE-100 prend 0,38% à Londres. L'indice paneuropéen EuroStoxx 50 gagne 0,29% et l'EuroFirst 300 0,37%.

Les marchés sont également soutenus par les solides résultats trimestriels publiés mardi soir par Apple. Le titre gagnait 5% dans les transactions hors séance à Wall Street, un bon présage pour la séance de mercredi qui pourrait voir l'indice S&P-500 atteindre les 1.700 points.

Ce facteur positif est toutefois contrebalancé par l'indice PMI manufacturier chinois publié dans la nuit par HSBC qui dénote une nouvelle contraction de l'activité industrielle de la deuxième économie mondiale.

La Bourse de Tokyo a fini en repli de 0,32%, subissant des prises de bénéfice après deux séances de hausse.

Du côté des valeurs, EasyJet (+6,6%) mène les hausses de l'EuroFirst 300 après la publication de résultats trimestriels meilleurs que prévu, entraînant dans son sillage Ryanair (+3,8%). Volvo (+2,7%) profite aussi de résultats meilleurs qu'attendu, tandis qu'Alstom (+2,8%) se distingue à Paris après avoir maintenu ses prévisions de croissance interne sur son exercice en cours malgré des ventes en baisse de 4% en avril-juin.

Sur le marché des changes, le dollar progresse de 0,2% face à un panier de devises, après un plus bas d'un mois inscrit mardi, profitant d'une baisse de l'appétit pour le risque après la mauvaise statistique chinoise.

L'euro/dollar est à peu près stable autour de 1,3213 mais le dollar s'apprécie de 0,3% face au yen, à 99,79.

Les futures sur les Bunds, après une ouverture sans grand changement, reculent en réaction à l'indice PMI français supérieur aux attentes.

"Nous espérons qu'au deuxième semestre il y aura une amélioration non seulement aux Etats-Unis mais aussi en Europe, et si c'est le cas cela devrait être reflété dans les indices PMI", dit Piet Lammens, stratège chez KBC.

Du côté des matières premières, l'or subit des prises de bénéfices après avoir gagné 6% en quatre séances et touché lundi un plus haut d'un mois, tandis que les cours du Brent reculent en réaction au PMI manufacturier chinois.

Véronique Tison pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant