Les Bourses européennes ouvrent en hausse avec les résultats

le
0
LES BOURSES EUROPÉENNES DANS LE VERT DANS LES PREMIERS ÉCHANGES
LES BOURSES EUROPÉENNES DANS LE VERT DANS LES PREMIERS ÉCHANGES

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes ont ouvert en hausse mercredi, portées par les résultats de poids lourds de la cote tels que Tesco et Roche qui atténuent les inquiétudes sur la Grèce.

Les places européennes profitent également de la bonne tenue des marchés asiatiques et d'une baisse des prix du pétrole, consécutive à la fin de l'offensive aérienne de l'Arabie saoudite au Yémen.

À Paris, le CAC 40 gagne 0,49% (25,33 points) à 5.217,97 points vers 9h30. À Francfort, le Dax progresse de 0,77% et à Londres, le FTSE prend 0,15%. L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro avance de 0,68% et le FTSEurofirst 300 de 0,50%.

Le leader mondial de l'oncologie Roche s'adjuge 2,34% à la faveur de l'annonce d'une hausse de 3% de son chiffre d'affaires au premier trimestre et d'une revalorisation du dividende.

A Londres, le premier distributeur britannique Tesco gagne 0,55% malgré la publication de la plus lourde perte de son histoire en raison d'une dépréciation de 4,7 milliards de livres (6,5 milliards d'euros) de la valeur de ses magasins. Mais au niveau opérationnel, le groupe affiche un bénéfice de 1,4 milliard de livres, conforme à ses objectifs.

A la Bourse de Stockholm, le constructeur de camions suédois Volvo s'envole de près de 14%, signant la meilleure performance du Stoxx 600, après l'annonce de la nomination à la direction générale du groupe du patron de Scania, filiale poids lourds de Volkswagen (+0,70%), qui succède à Olof Persson..

A Paris, Safran progresse de 2% grâce à une hausse de son chiffre d'affaires au premier trimestre et Bic bondit de 8,43%, dopé par un bénéfice net trimestriel en hausse de 54,2%.

Le constructeur automobile Renault prend 2,45%, l'Etat ayant porté sa participation dans le capital du groupe à 19,74%.

Côté baisse, le groupe de luxe Kering, plus important repli du CAC 40, perd 4,55%, pénalisé par un décrochage plus fort que prévu des ventes de Gucci, sa marque phare en pleine phase de relance et de repositionnement.

En Suisse, Richemont, propriétaire des marques Cartier, Van Cleef & Arpels et Piaget, reflue de 1,74%, sanctionné sur ses prévisions de bénéfices annuels.

Heineken recule de 0,63% en raison du tassement de ses ventes en Europe et en Afrique.

Aux changes, l'euro remonte légèrement face au billet vert, à 1,0752 dollar (+0,19%).

Le baril de Brent de son côté s'échange à 61,45 dollars (-0,95%), la coalition mise en place par l'Arabie saoudite pour endiguer la progression des miliciens chiites houthis au Yémen ayant annoncé mardi soir la fin de sa campagne aérienne et le début d'une nouvelle phase.

(Claude Chendjou pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant