Les Bourses européennes ouvrent en hausse avec les banques

le
1
LES BOURSES EUROPÉENNES SOUTENUES PAR LES VALEURS BANCAIRES À L'OUVERTURE
LES BOURSES EUROPÉENNES SOUTENUES PAR LES VALEURS BANCAIRES À L'OUVERTURE

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes ont ouvert en hausse vendredi dans le sillage notamment des valeurs bancaires, en particulier italiennes.

Elles s'orientent ainsi vers une quatrième séance consécutive de gains qui déboucherait sur une progression hebdomadaire une semaine seulement après le choc provoqué par le vote britannique en faveur d'une sortie de l'Union européenne.

À Paris, l'indice CAC 40 gagne 0,26% à 4.248,55 points vers 07h15 GMT. À Francfort, le Dax prend 0,35% et à Londres, le FTSE avance de 0,10%.

La Bourse de Londres, qui a déjà effacé toutes ses pertes post-Brexit et évolue à des plus hauts de l'année, pourrait enregistrer sa plus forte hausse hebdomadaire depuis décembre 2011.

Elle bénéficie notamment des déclarations jeudi du gouverneur de la Banque d'Angleterre, Mark Carney, sur un possible assouplissement de sa politique monétaire cet été pour faire face aux conséquences du vote en faveur du Brexit.

De manière générale, passé le choc initial de ce vote, qui a fait plonger les Bourses mondiales vendredi dernier, les investisseurs paraissent désormais convaincus que les grandes banques centrales à travers le monde feront tout pour éviter une déstabilisation profonde des marchés financiers.

L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro avance de 0,34% et le FTSEurofirst 300 de 0,29%.

Tokyo vendredi et New York jeudi ont aussi fini dans le vert.La Bourse de Milan se distingue en Europe avec une hausse de 0,78%.

Elle est portée par ses valeurs bancaires, telles UniCredit (+3,45%) et Intesa Sanpaolo (+3,11%), au lendemain du feu vert donné par la Commission européenne à un mécanisme permettant à Rome de garantir si nécessaire des liquidités aux banques italiennes solvables en cas de tensions dans le système financier du pays.

L'indice européen du secteur bancaire, particulièrement chahuté depuis la victoire du Brexit, affiche un gain de 0,94%.

Le secteur automobile (+1,21%) est toutefois le plus dynamique avec Renault (+2,78%), Peugeot (+2,31%), Volkswagen (+1,75%) ou encore Daimler (+1,10%).

Sur le marché des changes, la livre sterling se stabilise face au dollar, un peu au-dessus de 1,33 dollar, au lendemain des déclarations de Mark Carney. L'euro, qui a lui aussi faibli jeudi sur fond de rumeurs sur une prochaine initiative de la Banque centrale européenne, est aussi à peu près stable face au dollar, juste en-dessous de 1,11 dollar.

Le pétrole repart en hausse, le baril de Brent de la mer du Nord se rapprochant des 50 dollars, après avoir été affecté jeudi par des prises de profit à la fin du meilleur trimestre qu'ait connu le marché depuis sept ans.

(Bertrand Boucey pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • fquiroga il y a 5 mois

    Va pas durer....