Les Bourses européennes ouvrent en hausse

le
0
LES BOURSES EUROPÉENNES OUVRENT EN HAUSSE
LES BOURSES EUROPÉENNES OUVRENT EN HAUSSE

PARIS/LONDRES (Reuters) - Les principales Bourses européennes ont ouvert en hausse mardi dans l'espoir de propos rassurants de la nouvelle présidente de la Réserve fédérale américaine lors de sa première audition par la Chambre des représentants.

Janet Yellen, qui sera entendue à 15h00 GMT par la commission des Services financiers de la Chambre, devrait être interrogée par les parlementaires sur l'état du marché de l'emploi et sur le rythme auquel la Fed compte poursuivre son programme de réduction des achats d'actifs.

Les intervenants parient sur une tonalité positive concernant l'économie américaine de Janet Yellen, qui devrait également insister sur sa volonté de maintenir les taux de la Fed près de zéro pour une période prolongée.

Elle sera ensuite entendue par le Sénat jeudi.

À Paris, l'indice CAC 40 prend 0,81% à 4.271,06 points vers 8h40 GMT. À Francfort, le Dax gagne 1% et à Londres, le FTSE prend 0,75%. L'indice paneuropéen EuroStoxx 50 progresse de 0,96%.

La Bourse de Tokyo était fermée ce mardi, mais la tendance a été positive ailleurs en Asie. L'indice MSCI Asie-Pacifique, hors Japon, gagne 1,19%, mené par Hong Kong qui s'adjuge 1,78%, porté de son côté par l'espoir de nouvelles mesures de soutien à la croissance de Pékin.

L'indice MSCI des marchés émergents progresse de 0,7% alors que le Kazakhstan a autorisé une dévaluation de 19% de sa devise, le tenge, pour tenir compte de la dépréciation d'autres monnaies de pays émergents et pour couper court à la spéculation sur le marché des changes.

Aux valeurs, L'Oréal gagne 0,35% après avoir ouvert en nette hausse à la suite d'un accord portant sur un rachat de 8% de son capital au groupe suisse Nestlé (-0,07%), en vue d'une annulation, pour un montant total de 6,5 milliards d'euros. Sanofi en revanche perd 0,4% alors que L'Oréal a précisé qu'il n'aurait pas besoin de céder sa part dans le laboratoire pour financer l'opération.

Lagardère affiche un gain de 3,77% après avoir relevé son objectif de résultats annuel.

Peugeot (+3,3%) poursuit sa hausse dans l'attente d'un accord avec le chinois Dongfeng, qui s'est contenté lundi de confirmer la tenue de négociations en vue d'un éventuel investissement capitalistique dans le groupe français.

Ubisoft affiche la plus forte hausse du SBF120 avec un gain de 4,5%, le marché ayant été rassuré par les chiffres du troisième trimestre et les nouvelles prévisions du groupe pour 2013-2014.

Barclays perd 1,3% à Londres. La banque britannique a relevé de 10% le montant des primes versées à ses employés l'an dernier et de 13% dans la banque d'investissement malgré la forte baisse des résultats de cette activité. Elle supprimera 12.000 emplois cette année.

Metro cède 1,4% à Francfort, le distributeur allemand ayant fait état mardi de résultats trimestriels en légère baisse.

A Amsterdam, le fabricant de GPS TomTom chute de près de 11% après avoir annoncé que son résultat 2014 serait en-deçà de celui de 2013.

Sur le marché des changes, le dollar perd un peu de terrain face à un panier de devises de référence en attendant l'audition de Janet Yellen.

Sur le front du pétrole, le Brent se stabilise oscille autour des 109 dollars, dans un climat d'optimisme prudent avant l'intervention de la présidente de la Fed et alors que la vague de froid semble arriver à sa fin.

Juliette Rouillon pour le service français, édité par Véronique Tison

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant