Les Bourses européennes ouvrent en hausse

le
0
LA BOURSE DE PARIS OUVRE EN HAUSSE
LA BOURSE DE PARIS OUVRE EN HAUSSE

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes ont ouvert en hausse mercredi, soutenues par plusieurs publications de résultats d'entreprise et par des espoirs de nouvelles mesures de soutien à l'économie de la part des banques centrales sur fond de ralentissement de la croissance.

À Paris, le CAC 40 progresse de 0,45% à 3.306,59 points vers 07h30 GMT. À Francfort, le Dax prend 0,13% et à Londres, le FTSE gagne 0,44%. L'indice paneuropéen Eurostoxx 50 avance de 0,34%.

La Réserve fédérale américaine (Fed) rendra sa décision de politique monétaire ce soir, suivie le lendemain par la Banque centrale européenne (BCE). La semaine dernière, le président de la BCE, Mario Draghi, a suscité de vives attentes en déclarant que l'institution monétaire était "prête à faire tout ce qu'il faudra pour préserver l'euro", alimentant ainsi les espoirs d'une relance du programme de rachats d'actifs de la BCE pour faire baisser les coûts d'emprunt de l'Espagne et de l'Italie.

Toutefois, la prudence reste de mise, beaucoup estimant que les éventuelles décisions des banques centrales pourraient ne pas être au niveau des attentes. "Il y a un scepticisme croissant sur une réponse importante", a dit un trader, soulignant "un risque de forte déception".

Par ailleurs, les investisseurs vont suivre avec attention la publication des indicateurs PMI sur l'activité manufacturière en zone euro après l'annonce dans la matinée de chiffres inférieurs aux attentes en Chine.

Les valeurs financières, banques et assurances, figurent parmi les plus fortes hausses sectorielles en Europe, BNP Paribas progressant de 2,5%.

Schneider Electric (+3,18%) réalise la meilleure performance des valeurs de l'Eurostoxx 50 tandis qu'a contrario BMW chute de 2,67% après la publication de leurs résultats trimestriels.

L'optimisme prudent des investisseurs se retrouve aussi sur le marché des changes, l'euro progressant face au billet vert à plus de 1,23 dollar. A l'inverse, le future sur le Bund reculait dans la perspective d'une émission obligataire allemande prévue dans la matinée.

Les cours du pétrole étaient de leur côté stables, le baril de Brent évoluant sous les 105 dollars, tiraillés entre les craintes pour la croissance, notamment en Chine, et les espoirs d'actions des banques centrales.

Blandine Hénault pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant