Les Bourses européennes ouvrent en hausse

le
0
LES BOURSES EUROPÉENNES OUVRENT DANS LE VERT
LES BOURSES EUROPÉENNES OUVRENT DANS LE VERT

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes ont ouvert en hausse mardi, poursuivant une progression qui a permis à l'indice européen FTSEurofirst 300 de terminer lundi à un plus haut de clôture depuis l'annonce de la victoire du Brexit au référendum britannique du 23 juin.

À Paris, l'indice CAC 40 gagne 0,67% à 4.292,91 points vers 07h15 GMT. À Francfort, le Dax prend 0,61% alors qu'à Londres le FTSE, freiné par le raffermissement de la livre, avance plus modestement de 0,07%.

L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro s'octroie 0,57% et le FTSEurofirst 300 0,36%.

La Bourse de Tokyo a fini en hausse de 2,46% au lendemain de l'annonce de nouvelles mesures de relance à venir au Japon, tandis que Wall Street a encore profité lundi des bons chiffres de l'emploi aux Etats-Unis le mois dernier, qui ont permis à l'indice Standard & Poor's-500 d'atteindre de nouveaux records en séance et en clôture.

En Europe, le secteur automobile mène la tendance avec une hausse de 2,78% dans le sillage de Daimler, qui s'adjuge 4,33%, plus forte hausse de l'EuroStoxx 50. Le constructeur allemand dit avoir observé au deuxième trimestre une hausse de son bénéfice d'exploitation et il a confirmé sa prévision d'une légère croissance du bénéfice d'exploitation ajusté annuel.

PSA prend pour sa part 2,91% malgré l'annonce d'un léger repli de ses ventes mondiales au premier semestre.

UniCredit s'illustre également avec une progression de 4,32%. La banque italienne a annoncé mardi avoir placé 10% de son site de courtage en ligne FinecoBank, engrangeant 328 millions d'euros, dans le cadre de l'examen stratégique de ses activités annoncé la veille, qui pourrait déboucher sur des cessions d'actifs.

L'attrait actuel des actions aux yeux des investisseurs est renforcé par la baisse des rendements des obligations souveraines dans les économies développées depuis le vote britannique en faveur d'une sortie de l'Union européenne. La ruée sur le marché obligataire qui a suivi la victoire du Brexit s'atténue désormais et le rendement allemand à 10 ans remonte de quatre points de base à -0,13%, un plus haut d'une semaine.

Sur le marché des changes, la livre sterling poursuit son rebond face au dollar, au-dessus de 1,31 dollar, au lendemain de la désignation de Theresa May au poste de Premier ministre en Grande-Bretagne, ce qui écarte au moins provisoirement le risque d'une période d'incertitude politique prolongée à Londres.

L'euro remonte lui aussi, au-dessus de 1,11 dollar, tandis que le yen faiblit dans l'attente de mesures de soutien à l'activité promises par le gouvernement japonais.

(Bertrand Boucey pour le service français, édité par Véronique Tison)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant