Les Bourses européennes ouvrent en hausse

le
0
LES BOURSES EUROPÉENNES OUVRENT EN HAUSSE
LES BOURSES EUROPÉENNES OUVRENT EN HAUSSE

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes ont ouvert en hausse mardi, portées par la bonne tenue des actions des entreprises qui ont fait état de résultats trimestriels supérieurs aux attentes - Deutsche Bank, Infineon, Nokia, Essilor - le suisse ABB étant l'une des exceptions à la règle.

À Paris, le CAC 40 avance de 0,27% (+12,01 points) à 4472,54 points vers 09h30. À Francfort, le Dax prend 0,82% et à Londres, le FTSE gagne 0,56%. L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro s'adjuge 0,51% euro et le FTSEurofirst 300 0,55%.

"Nous n'avons pas encore eu à ce stade de vraie mauvaise surprise du côté des résultats, ce qui est une bonne nouvelle pour les marchés boursiers. Mais nous sommes encore loin du vrai rebond des bénéfices que tout le monde attend pour cette année", a dit un courtier basé à Paris.

Les résultats de grands noms de la cote en Europe semblent ainsi reléguer au deuxième plan aussi bien les tensions en Ukraine que les rendez-vous macroéconomiques de la semaine : décisions de politique monétaire de la Réserve fédérale et du Japon, chiffres de l'emploi aux Etats-Unis.

Le fait que le moral des consommateurs allemands soit resté à un pic de sept ans malgré les crispations entre la Russie et l'Occident au sujet de l'Ukraine est un autre facteur de soutien des marchés actions, notamment de la Bourse de Francfort.

Le titre Deutsche Bank gagne 2,5% après que la première banque allemande a fait état d'une baisse moins importante que prévu de son bénéfice imposable, l'établissement ayant manifestement moins pâti que d'autres de la chute des revenus dans le trading obligataire.

Toujours à Francfort, Infineon prend plus de 5% après que le fabricant allemand de semi-conducteurs a dit s'attendre à atteindre la partie supérieure de ses objectifs, voire à les dépasser, sur l'ensemble de l'exercice 2013/2014 clos fin septembre.

Nokia (+6,9%) a annoncé une hausse inattendue du bénéfice de sa division d'équipements de réseaux, devenue son activité principale après la vente de son segment téléphones à Microsoft et Essilor (+4,00%) a confirmé ses prévisions annuelles en publiant pour le premier trimestre des ventes stimulées par de bonnes performances dans les pays émergents et un rebond de l'activité aux Etats-Unis.

Contre la tendance, ABB plonge de près de 6% après que le groupe d'ingénierie suisse a annoncé une baisse surprise de ses profits au premier trimestre, du fait de performances en demi-teinte pour la division Power Systems et de charges liées à des projets d'énergie éolienne offshore.

Evoluant, comme souvent, dans le sens contraire des Bourses, les contrats sur Bunds allemands sont en léger recul (-0,19%) de même que les cours de l'or.

Sur le marché des changes, l'euro progresse encore face au dollar après ses gains de la veille, les anticipations de mesures d'assouplissement monétaire de la Banque centrale européenne (BCE) se faisant moins fortes.

Le Brent, qui a accusé lundi sa plus forte baisse quotidienne en près d'un mois en raison de l'augmentation imminente d'exportations libyennes, se reprend quelque peu, évoluant au-dessus des 108 dollars le baril.

(Avec la contribution de Blaise Robinson, Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Véronique Tison)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant