Les Bourses européennes ouvrent en hausse

le
0
LA BOURSE DE PARIS PROGRESSE EN DÉBUT DE SÉANCE
LA BOURSE DE PARIS PROGRESSE EN DÉBUT DE SÉANCE

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes débutent en hausse mercredi, en perspective d'une poursuite de la politique de soutien à la croissance en Chine, dans un environnement qui reste dominé par l'incertitude autour des négociations budgétaires aux Etats-Unis.

Le président Barack Obama a rejeté une proposition présentée par le camp républicain jugée déséquilibrée et insisté pour que tout accord comprenne une hausse de l'impôt sur les revenus des Américains les plus aisés.

Au sein même du Parti républicain, majoritaire à la Chambre des représentants, des divisions commencent à apparaître entre les plus virulents, proches de la mouvance du Tea Party, et ceux qui sont favorables à un accord avec la Maison Blanche.

À Paris, l'indice CAC 40 a franchi les 3.600 points, en hausse de 0,73% à 3.606,52 points vers 8h35 GMT. À Francfort, le Dax gagne 0,55% et à Londres, le FTSE 0,56%. L'indice paneuropéen EuroStoxx 50 progresse de 0,72%.

Les valeurs de la distribution sont en tête des hausses en Europe, dopées par Tesco qui s'adjuge 3,64% après avoir lancé un examen stratégique de sa filiale américaine déficitaire Fresh & Easy, au terme duquel celle-ci pourrait être fermée ou vendue.

Les secteurs cycliques sont également en tête des hausses, ainsi que les valeurs bancaires, avec les avancées sur la dette en zone euro et les annonces rassurantes concernant la Chine.

Nokia gagne 6%, plus forte hausse de l'EuroStoxx 50, en réaction à l'annonce d'un accord avec l'opérateur China Mobile, qui commercialisera une version du smartphone Lumia 920T spécialement destinée au marché chinois.

EADS prend 1,6% dans un contexte marqué par la montée de Paris et Berlin dans le capital de l'avionneur.

L'euro reste bien orienté face au dollar, autour de 1,3118, ayant touché un plus haut de sept semaines, soutenu par les avancées sur les dettes grecque et espagnole et alors que le dollar est affaibli par la perspective de rachats d'obligations de la Réserve fédérale.

La Fed devrait annoncer une nouvelle série d'achats d'obligations lors de sa réunion de politique monétaire la semaine prochaine, soucieuse de soutenir l'économie américaine en un moment délicat où pèse l'incertitude entourant les négociations budgétaires.

"Les investisseurs reprennent confiance en la zone euro du fait du lancement du rachat par la Grèce d'une partie de sa dette détenue par des créanciers privés, ce qui ouvrira la voie au déblocage d'une tranche d'aide financière, tranche que le pays attend depuis des mois", commente Saxo Banque dans une note à ses clients. "La situation en Espagne rassure également les marchés du fait de la restructuration de ses banques", ajoute-t-il.

La Grèce a dévoilé lundi les modalités d'un plan de rachat d'obligations d'Etat de 10 milliards d'euros destiné à réduire l'encours de sa dette publique en profitant de la baisse de la valeur des titres.

Le président de l'Eurogroupe Jean-Claude Juncker a déclaré lundi que les banques espagnoles recevraient la semaine prochaine une aide européenne de 39,5 milliards d'euros pour leur restructuration.

Les futures sur Bund se replient en attendant des adjudications de dettes souveraines allemande et espagnole, ainsi qu'une série de statistiques en Europe et aux Etats-Unis.

Madrid va émettre entre 3,5 et 4,5 milliards d'euros d'obligations ce mercredi.

Le baril de Brent est repassé au-dessus de 110 dollars, pris entre les tensions au Proche Orient et les craintes d'une baisse de la demande en cas de crise budgétaire aux Etats-Unis.

La journée sera par ailleurs dominée par la publication d'une longue série d'indicateurs, dont les indicateurs PMI des services en Europe et aux USA. Les chiffres de l'enquête ADP sur l'emploi américain pour le mois de novembre sont également très attendus. Juliette Rouillon pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant