Les Bourses européennes ouvrent en hausse

le
0
LA BOURSE DE PARIS OUVRE EN HAUSSE
LA BOURSE DE PARIS OUVRE EN HAUSSE

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont, comme prévu, ouvert en hausse mercredi, après voir subi la veille des prises de bénéfice dans un climat d'attentisme avant la réunion jeudi du conseil des gouverneurs de la Banque centrale européenne (BCE).

Cette réunion devrait déboucher sur un statu quo, une éventuelle baisse des taux semblant devant être remise à décembre au plus tôt.

Mais la présence même de cet événement fait que les marges de fluctuation devraient rester étroites.

Dans l'intervalle, les intervenants ne manquent pas d'éléments pour prendre des positions, que ce soit les nombreux résultats de sociétés tombés dès le début de matinée ou les différents indicateurs économiques du jour, dont les indices PMI définitifs des services européens attendus ce matin.

Dans les premiers échanges, l'indice CAC 40 gagne 0,4% à 4.270,44, tandis que le FTSE prend 0,23% et que le Dax avance de 0,33%. L'indice EuroStoxx 50 gagne 0,37% et le FTSEurofirst 300 prend 0,33%.

L'EuroStoxx 50 devrait être suivi de près car il reste coincé depuis une semaine en dessous de la barre de résistance de 3.077,24, un pic atteint au début 2011 et au-delà duquel l'indice inscrirait des plus hauts de cinq ans. "Beaucoup d'ordres d'achat automatiques ont été placés juste au-dessus de cette barre, donc si l'indice réussit à la percer, il pourrait y avoir une accélération haussière", commente un trader parisien.

Le bancassureur néerlandais ING signe pour l'instant la hausse la plus forte de l'EuroStoxx 50 (+3,14%), ayant annoncé un bénéfice inattendu et deux ans d'avance sur son programme de restructuration.

Alstom inscrit lui le gain le plus haut de l'indice FTSEurofirst 300 (+6,88%), ayant annoncé mercredi son intention de vendre une participation minoritaire dans son pôle Transport et de supprimer 1.300 poste en Europe.

Il est suivi, dans ce même indice, par Adecco (+5,52%), le groupe d'intérim suisse ayant annoncé un bénéfice trimestriel meilleur que prévu.

Sur le marché des changes, l'euro progresse face au yen à la faveur de la hausse de la Bourse de Tokyo, après avoir inscrit un plus bas d'un mois proche de 132,37 yens mardi.

La monnaie unique se reprend aussi contre le dollar, alors qu'il avait inscrit lundi un plus bas de sept semaines de 1,3442 dollar.

Sur le marché pétrolier, le Brent tutoie les 106 dollars le baril, profitant d'une baisse des stocks américains d'essence et de distillats. Mais les courtiers pensent que les cours fluctueront étroitement avant la parution, vendredi, de la statistique de l'emploi américaine d'octobre.

Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Benoit Van Overstraeten

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant