Les Bourses européennes ouvrent en hausse

le
0
LES BOURSES EUROPÉENNES DANS LE VERT À L'OUVERTURE
LES BOURSES EUROPÉENNES DANS LE VERT À L'OUVERTURE

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont ouvert en hausse mercredi dans l'attente de la réunion de politique monétaire de la Banque centrale européenne (BCE) jeudi, les investisseurs se demandant si cette dernière fera à nouveau un geste pour soutenir la croissance et prévenir la déflation.

La plupart des professionnels ne croient pas que la BCE prenne une décision d'envergure lors de sa réunion monétaire de rentrée. Des sources au sein de la BCE avaient dit la semaine dernière à Reuters qu'une telle décision était peu probable mais toutefois pas impossible.

À Paris, le CAC 40 gagne 0,4% à 4.395,89 points une dizaine de minutes après l'ouverture. À Francfort, le Dax prend 0,31% et à Londres, le FTSE progresse de 0,26%. L'indice paneuropéen EuroStoxx 50 avance de 0,43% et le FTSEurofirst 300 de 0,3%.

La journée sera également marquée par la publication des indices PMI des services en Europe.

En Asie, la Bourse de Tokyo a fini à un pic de sept mois, attendant beaucoup du nouveau gouvernement Abe, tandis que les Bourses de Shanghaï et de Hong Kong ont salué de solides indices des services chinois.

Aux valeurs, Hermes International accuse la plus forte baisse de l'indice FTSEurofirst 300 (-10,54%) après l'annonce d'un accord avec LVMH entraînant la fin des contentieux entre les deux sociétés.

LVMH pour sa part prend 2,56%, plus forte hausse de l'EuroStoxx 50 et du CAC 40.

Hugo Boss est la deuxième plus forte perte du FTSEurofirst 300 (-5,23%). La société d'investissement allemande Permira veut mettre sur le marché 850 millions d'euros d'actions de Hugo Boss, représentant 11,2% du capital en circulation du groupe de prêt-à-porter, selon une source proche du dossier.

Les valeurs minières européennes sont également à la peine, affectées par la baisse à un plus bas de deux ans des prix du minerai de fer. L'indice européen des ressources naturelles laisse 1,06%, la plus forte perte sectorielle de la matinée pour le moment.

Dans ce secteur, BHP Billiton perd 2,14%, troisième perte du FTSEurofirst 300, Rio Tinto 0,9%, cinquième perte de l'indice, et ArcelorMittal 0,6%.

Le dollar est stable face à un panier de devises après avoir inscrit mardi un pic de 83,039, son plus haut depuis juillet 2013, dopé par les indices manufacturiers américains. Ces derniers stimulent également le marché pétrolier et en particulier le Brent qui se redresse après avoir affiché la veille un plus bas de 16 mois.

(Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Véronique Tison)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant