Les Bourses européennes ouvrent en hausse

le
0
FRANCFORT ET PARIS OUVRENT EN HAUSSE
FRANCFORT ET PARIS OUVRENT EN HAUSSE

(Reuters) - Les principales Bourses européennes ont ouvert en hausse mercredi, dans le sillage des marchés américains la veille, alors que la zone euro s'est donné jusqu'à dimanche pour trouver un terrain d'entente avec la Grèce.

Une vingtaine de minutes après le début des échanges, le Cac 40 gagne 0,56% à 4.630,25 points à Paris, le Dax avance de 0,32% à Francfort et le FTSE progresse de 0,47% à Londres.

L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro et le FTSEurofirst 300 affichent des gains respectifs de 0,53% et 0,24%.

Athènes doit soumettre d'ici jeudi à ses partenaires de la zone euro des propositions de réformes et une demande officielle d'aide au Mécanisme européen de stabilité (MES) en vue d'un éventuel nouveau plan d'aide.

"L'avenir de la position de la Grèce dans la zone euro devrait probablement être décidé d'ici la fin de la semaine", relève Deutsche Bank dans une note.

Si Wall Street a clôturé en hausse mardi à l'issue d'une séance volatile grâce au rebond des cours du pétrole, elle devrait replonger mercredi, les investisseurs étant troublés par l'ampleur du mouvement de correction des marchés chinois. Les futures sur les indices des marchés américains cèdent environ 1% vers 09h20.

Les inquiétudes autour de la situation de la Grèce et les turbulences des Bourses chinoises pèsent également sur les cours du pétrole, qui accentuent leur recul et abandonnent plus de 1% au même moment.

Aux valeurs, Barclays s'adjuge près de 3%, affichant la plus forte hausse de l'indice paneuropéen FTSEurofirst 300, après l'annonce du départ du directeur général de la banque Antony Jenkins.

Novartis gagne près de 2% au lendemain de l'autorisation par les autorités américaines de la mise sur le marché du nouveau traitement du groupe pharmaceutique suisse contre l'insuffisance cardiaque, Entresto, dont les ventes pourraient atteindre des milliards de dollars chaque année.

L'indice sectoriel européen des ressources de base cède 0,54%, également affecté par le plongeon des valeurs chinoises.

(Atul Prakash; Myriam Rivet pour le service français, édité par Véronique Tison)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant