Les Bourses européennes ouvrent en baisse

le
0
LES BOURSES EUROPÉENNES OUVRENT EN BAISSE
LES BOURSES EUROPÉENNES OUVRENT EN BAISSE

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes ont ouvert en baisse de quelque 0,5% jeudi, à leur tour plombées par la perspective de voir la Réserve fédérale américaine relever ses taux d'intérêt plus tôt que prévu.

À Paris, le CAC 40 cède 0,52% (-22,58 points) à 4.258,48 points vers 08h25 GMT. À Francfort, le Dax recule 0,61% et à Londres, le FTSE se replie de 0,41%. L'indice paneuropéen EuroStoxx 50 abandonne 0,52%.

L'anticipation d'un tour de vis monétaire continue de soutenir le dollar, qui se maintient non loin d'un pic de deux semaines face à un panier de devises internationales, et pèse sur le prix des futures sur obligations souveraines allemandes.

Les cours du brut profitent également des déclarations de la Fed, les intervenants sur le marché de l'or noir interprétant ces dernières comme la preuve d'une bonne santé économique des Etats-Unis, premier consommateur mondial de brut.

A l'issue de la réunion de son comité de politique monétaire mercredi, la Fed a abandonné le critère du taux de chômage comme seuil clé pour juger de la capacité de l'économie à supporter une hausse des taux d'intérêt, en expliquant qu'un tel relèvement dépendrait désormais d'une série d'indicateurs sur l'état de santé de l'économie américaine.

Elle a également annoncé, comme prévu, une nouvelle réduction de 10 milliards de dollars de ses achats mensuels d'obligations sur les marchés, les ramenant ainsi à 55 milliards contre 65 milliards actuellement, tout en confirmant qu'elle poursuivrait sans doute le démantèlement de son programme d'assouplissement quantitatif (QE) à un "rythme mesuré".

Lors d'une conférence de presse, Janet Yellen, présidente de la Fed, a en outre surpris les marchés en précisant que le relèvement des taux d'intérêt pourrait avoir lieu quelque chose comme six mois après la fin, prévue cet automne, du programme de rachats d'actifs de la Fed.

Cela pourrait vouloir dire qu'un premier relèvement des taux est susceptible d'intervenir au printemps 2015 alors que le consensus en la matière était plutôt la mi-2015.

Du côté des valeurs, le titre Zodiac Aerospace progresse de 2,71%, plus forte hausse de l'indice Stoxx 600 après que l'équipementier aéronautique a annoncé mercredi une hausse de 9,2% de son chiffre d'affaires au premier semestre, tout en ajoutant à être prêt pour de nouvelles acquisitions.

L'action Finmeccanica prenait plus de 2% après que le groupe de défense et d'aéronautique italien a annoncé mercredi avoir renoué avec les bénéfices en 2013 après deux exercices dans le rouge. La valeur est peut-être également soutenue par des informations de presse faisant état de marques d'intérêt, notamment de Thales et de Bombardier, pour les divisions transports du groupe.

(Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Nicolas Delame)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant