Les Bourses européennes ouvrent en baisse

le
0
OUVERTURE DANS LE ROUGE DES BOURSES EUROPÉENNES
OUVERTURE DANS LE ROUGE DES BOURSES EUROPÉENNES

PARIS/LONDRES (Reuters) - Les principales Bourses européennes consolident à l'ouverture mercredi après la forte hausse de la veille, avec les valeurs de l'énergie et des matières premières qui repartent à la baisse dans le sillage des cours du pétrole.

À Paris, l'indice CAC 40 abandonne 19,02 points ou 0,40% à 4.682,34 points vers 8h25 GMT. Le Dax cède 0,44% à Francfort et le FTSE 0,59% à Londres, alourdi par son important compartiment minier et par BP.

Le SMI suisse fait exception avec un gain de 0,22%, soutenu par Julius Baer qui entrevoit la fin de ses soucis judiciaires aux Etats-Unis.

L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro recule de 0,44% et le FTSEurofirst 300 de 0,35%.

Le CAC et le Dax avaient pris respectivement 1,81% et 1,94% mardi, et le Footsie 0,96%, soutenus par un rebond des cours du brut qui s'est révélé être de courte durée, la baisse des températures annoncée en Europe et aux Etats-Unis ne devant être que passagère.

Le Brent de mer du Nord cède 1,2% en début de séance européenne et revient vers les 37 dollars, au lendemain d'un bond de plus de 3%.

Les ressources de base (-1,0%) et l'énergie (-0,85%) accusent les deux plus fortes baisses des indices sectoriels européens, avec BHP Billiton, BP, Rio Tinto, BG Group et Glencore dans le "top 10" des baisses du FTSEurofirst 300.

Dans le secteur bancaire, HSBC Holdings et Standared Chartered, très exposées à l'Asie, perdent autour de 1,6% dans la crainte d'un durcissement des conditions réglementaires en Chine.

En tête des hausses du FTSEurofirst 300, Julius Baer s'adjuge 3,6% après l'annonce d'un accord de principe sur son litige aux Etats-Unis, où la banque privée suisse est accusée d'avoir aidé de riches clients à frauder le fisc. Logitech et Swatch Group, en hausse de respectivement 1,3% et 0,7%, contribuent également à la surperformance du marché suisse.

A Paris, TF1 avance de 1,5% et Bouygues de 0,5%. Selon le Canard Enchaîné, Orange étudie la prise d'une participation de 10% dans TF1 dans le cadre d'un rapprochement avec Bouygues Telecom, filiale, comme TF1, du groupe Bouygues.

L'euro/dollar s'apprécie de 0,2% sur le marché des changes, à 1,0936, tout en restant en baisse de près de 10% depuis le début de l'année.

L'or est stable à 1.068,40 dollars (-0,02%) mais accuse lui aussi une perte de près de 10% sur 2015, sa troisième année consécutive de baisse.

(Véronique Tison pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant