Les Bourses européennes orientées à la hausse à la mi-séance

le
0
LES BOURSES EUROPÉENNES DANS LE VERT À LA MI-SÉANCE
LES BOURSES EUROPÉENNES DANS LE VERT À LA MI-SÉANCE

PARIS (Reuters) - La plupart des Bourses européennes confirmaient leur tendance haussière lundi en milieu de journée, ne réagissant guère à un indice Sentix du sentiment des investisseurs de la zone euro qui a rechuté en août ou à l'intervention de l'Etat portugais dimanche pour renflouer la banque Banco Espirito Santo, initiative qui de fait soulage les investisseurs européen.

Vers 12h30, l'indice parisien CAC 40 gagne 0,78% à 4.235,72 points, tandis que le FTSE prend 0,49% à Londres et le Dax 0,29% à Francfort. L'indice paneuropéen EuroStoxx 50 progresse de 0,67%.

Seule la Bourse de Zurich se distingue par un recul de 0,8%. La place suisse était fermée vendredi 1er août pour cause de fête nationale et doit encore faire le bilan des pertes accusées par Wall Street vendredi.

Francfort a un temps rejoint Zurich dans le rouge en matinée, dans la mesure où les sanctions imposées à la Russie par l'Union européenne risquent également de grever la croissance en Europe occidentale et au premier chef en Allemagne, pays très exposé à la Russie.

Mais selon l'oligarque Guennadi Timtchenko, les sanctions occidentales contre la Russie ne vont pas dresser les milieux d'affaires contre Vladimir Poutine et renforceront au contraire le soutien à sa politique vis-à-vis de l'Ukraine.

Par ailleurs, les déconvenues d'Espirito Santo n'affectent ni les banques européennes, dont l'indice conserve le meilleur gain sectoriel de la journée pour l'instant (+1,45%), ni la Bourse de Lisbonne qui, hésitante en début de journée, s'est ensuite orientée résolument à la hausse avec un gain de plus de 1%.

Une autre banque portugaise, Banco Commercial Portugues, gagne près de 7% et constitue toujours la plus forte hausse de l'indice paneuropéen.

De même, HSBC gagne plus de 2%, en dépit d'un bénéfice semestriel en baisse et de ses avertissements face à aux répercussions et à la charge de travail imposées par les tests des autorités européennes.

C'est Axa qui est la meilleure hausse de l'indice EuroStoxx 50, et la deuxième de l'indice CAC 40, avec un gain de 3,14%. Plusieurs intermédiaires ont relevé leur recommandation sur le deuxième assureur européen après la publication vendredi de résultats supérieurs aux attentes.

Sur le marché des changes, le dollar, qui a subi vendredi son recul le plus marqué depuis près d'un mois face à un panier de devises en réaction aux chiffres de l'emploi aux Etats-Unis, débute la semaine sur une note stable.

Le marché pétrolier est devenu hésitant, avec un baril de Brent stable mais en deçà des 105 dollars, pris entre les conflits géopolitiques, qui sont un élément de soutien, et une offre mondiale surabondante qui joue en sens inverse.

(Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Véronique Tison)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant