Les Bourses européennes ont ouvert sans grande tendance

le
0
LES BOURSES EUROPÉENNES ONT OUVERT SANS GRANDE TENDANCE
LES BOURSES EUROPÉENNES ONT OUVERT SANS GRANDE TENDANCE

PARIS/LONDRES (Reuters) - Les principales Bourses européennes ont ouvert sans grande tendance lundi, à l'exception du FTSE 100 londonien qui fait les frais du plongeon d'AstraZeneca dans la foulée du rejet de l'offre de Pfizer.

À Paris, le CAC 40 avance de 0,14% (6,23 points) à 4.462,51 points vers 07h20 GMT. À Francfort, le Dax prend 0,02% alors qu'à Londres le FTSE cède 0,35%. L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro perd 0,07% et le FTSEurofirst 300 recule de 0,18%.

Aux valeurs, AstraZeneca dévisse de 13,40%, la déception l'emportant après le rejet de la dernière offre présentée par Pfizer qui laisse entrevoir un échec de l'opération de rachat.

Deutsche Bank perd 0,76% au lendemain de l'annonce d'une augmentation de capital de huit milliards d'euros dont les modalités seront précisées début juin.

Saab abandonne 3,75% au lendemain du résultat d'une votation par laquelle les citoyens suisses ont rejeté l'achat de 22 avions de chasse Gripen.

Ryanair bondit à l'inverse de 5,51%, les investisseurs saluant l'annonce de résultats annuels meilleurs qu'attendu.

Sur le marché des changes, l'euro reprend quelques couleurs contre le dollar s'éloignant du même coup du plus bas de deux mois et demi touché jeudi face au billet vert dans un contexte qui reste marqué par les spéculations autour d'un nouvel assouplissement de la politique monétaire de la Banque centrale européenne. Ces anticipations pourraient d'ailleurs être alimentées dans la journée avec les interventions de Jens Weidmann, membre du Conseil des gouverneurs de la BCE et Yves Mersch, qui siège au directoire.

Le marché obligataire est hésitant, à l'image des marchés d'actions, comme en témoigne la stabilité des rendements des emprunts allemands de référence.

Les cours du brut progressent, la nouvelle flambée de violences en Libye provoquant quelques inquiétudes sur le front de l'offre.

Signe d'une accalmie dans la crise ukrainienne, l'indice Micex de la Bourse de Moscou, en hausse de 0,73%, est repassé au-dessus des 1.400 points pour la première fois depuis le 3 mars.

(Nicolas Delame pour le service français, édité par Véronique Tison)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant