Les Bourses européennes ont ouvert en nette hausse

le
1
LES BOURSES EUROPÉENNES ONT OUVERT EN NETTE HAUSSE
LES BOURSES EUROPÉENNES ONT OUVERT EN NETTE HAUSSE

(Reuters) - Les principales Bourses européennes ont ouvert en nette hausse lundi au lendemain des résultats des tests bancaires menés par la Banque centrale européenne (BCE) et l'Autorité bancaire européenne, qui concluent à des besoins de recapitalisation relativement limités.

Après une vingtaine de minutes d'échanges, à Paris, le CAC 40 gagne 0,54% à 4.151,39 points. À Francfort, le Dax s'adjuge 0,67% et à Londres, le FTSE prend 0,51%. L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro progresse de 0,6% et le FTSEurofirst 300 de 0,54%.

Vingt-cinq des 130 principales banques de la zone euro soumises aux tests de la Banque centrale européenne (BCE) et de l'Autorité bancaire européenne ont échoué mais seules 14 ont encore un déficit de fonds propres à combler, pour un montant global inférieur à 10 milliards d'euros.

"Le fait qu'une bonne partie des capitaux requis ait déjà été levée est un bon signe", dit François Savary, responsable des investissements de la banque suisse Reyl.

L'indice des valeurs bancaires de la zone euro gagne près de 1% et parmi les banques dont les résultats ont favorablement surpris, les autrichiennes Erste Group et Raiffeisen bondissent de 6,78% et 6,09% respectivement, l'allemande Commerzbank de 5,05% et la portugaise BCP de 0,74%.

Côté français, BNP Paribas prend 0,61%, Société générale 1,33% et Crédit agricole 0,81%.

A l'opposé, Banca Monte dei Paschi di Siena et Banca Carige, qui présentent les déficits de fonds propres les plus importants, chutent de 15,15% et 17,8% respectivement.

L'échéance des tests bancaires passée, les marchés se tournent de nouveau vers le front conjoncturel et les efforts de la BCE pour soutenir le crédit et la croissance.

Sur le front économique, les investisseurs surveilleront à 9h00 GMT la publication de l'indice Ifo du climat des affaires en Allemagne, attendu en baisse sur fond d'interrogations pour la santé de la première économie d'Europe, et les chiffres de la masse monétaire et du crédit au secteur privé dans la zone euro.

Mais l'événement marquant de la semaine sera sans doute la réunion de politique monétaire de la Réserve fédérale, qui pourrait confirmer la fin des achats d'actifs de la Fed, prélude à la remontée des taux d'intérêt attendue l'an prochain.

L'euro, soutenu par les résultats des tests bancaires, gagne près de 0,2% face au dollar et se rapproche du seuil de 1,27.

Sur le marché pétrolier, le Brent se stabilise autour du seuil de 86 dollars le baril, qu'il a enfoncé brièvement en Asie. Goldman Sachs a réduit de 15 dollars le baril ses prévisions de cours pour 2015, à 85 dollars pour le Brent et 75 pour le brut léger américain (WTI).

(Marc Angrand pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • fpelu le lundi 27 oct 2014 à 10:05

    -0,29%