Les Bourses européennes ont clôturé dans le vert

le
0
LA CLÔTURE DES BOURSES EUROPÉENNES
LA CLÔTURE DES BOURSES EUROPÉENNES

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé en hausse mardi, dans le sillage de Wall Street où le Dow Jones et le S&P-500 sont repartis de l'avant après trois séances hésitantes.

Indécis ou en baisse le matin, les indices européens se sont orientés résolument à la hausse dans l'après-midi après l'ouverture positive de New York où les investisseurs tablent sur une poursuite du programme de rachats d'actifs de la Réserve fédérale américaine.

Des résultats de sociétés encourageants et la forte demande pour un emprunt syndiqué à 10 ans lancé par le Trésor espagnol ont contribué au mouvement, contrebalançant l'indice ZEW sur le sentiment des investisseurs en Allemagne qui est ressorti en-deçà des attentes.

L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300, en hausse de 0,36% à 1.235,49 points, a établi un nouveau plus haut de cinq ans en clôture et l'EuroStoxx 50 s'est adjugé 0,59% à 2.793,90.

À Paris, le CAC 40 s'est octroyé 0,53% à 3.966,06 points après avoir reculé jusqu'à 3.922 le matin. À Londres, le FTSE a pris 0,82%, nouveau record à la clé, et à Francfort le Dax a avancé de 0,72%, aidé par le secteur automobile.

À ce stade, le Dow Jones gagnait 0,5% à Wall Street et le Standard & Poor's 500 0,8%, après avoir atteint l'un et l'autre de nouveaux records.

Après la publication de leurs résultats, EADS a gagné 3,01%, deuxième meilleure performance de l'EuroStoxx 50, Deutsche Post 3,88% et la banque italienne Intesa SanPaolo 1,88%.

"Leurs résultats meilleurs que prévu témoignent d'une résilience des entreprises européennes et c'est l'une des raisons de la dynamique actuelle", relève Lorne Baring, gérant chez B Capital. "Et cette dynamique est entretenue par les politiques non-stop d'assouplissement quantitatif des banques centrales."

Le secteur automobile a été recherché avec des gains de 3,07% pour Daimler - plus forte hausse de l'EuroStoxx 50 - et de 2,10% pour Volkswagen. À Paris, Renault a pris 4,11%, meilleure performance du CAC 40, et PSA Peugeot Citroën 1,49%.

L'indice sectoriel de l'automobile s'est adjugé 2,12%.

À Londres, la compagnie d'eau Severn Trent a bondi de 13,81% sur fond de spéculations d'OPA.

À la baisse, GDF Suez a cédé 0,93 après la vente de 2,7% de son capital par GBL, l'un des principaux actionnaires du groupe gazier.

Commerzbank a rétrogradé de 6,28% en réaction à son augmentation de capital qui se fera avec une décote de 55% .

À Helsinki, Nokia a lâché 5,17%. Selon une étude du cabinet Gartner, la part de marché du fabricant de téléphones portable a reculé de cinq points en un an pour s'établir à 14,8% au premier trimestre, contre 23,6% pour le leader Samsung Electronics.

Sur le marché des changes, l'euro/dollar s'affichait peu changé en fin de séance à 1,2969 dollar (-0,07%) tandis que le dollar/yen s'appréciait de 0,45% à 102,25 yens, nouveau plus haut depuis quatre ans et demi.

Sur le marché obligataire, les futures sur Bunds allemands se sont maintenus dans leur fourchette de fluctuation des dernières semaines et les rendements des emprunts d'Etat italiens et espagnols ont augmenté légèrement en dépit des nouvelles rassurantes sur la capacité de l'Espagne à se financer.

L'émission de l'emprunt syndiqué à 10 ans devrait permettre à Madrid de lever jusqu'à 7,0 milliards d'euros, un montant bien supérieur aux premières indications, et des rumeurs commencent à circuler sur une opération semblable de l'Italie dans les prochains jours.

Sur le marché pétrolier, le Brent était stable en fin de journée à 102,81 dollars, ne réagissant guère à un rapport de l'Agence internationale de l'énergie (AIE) qui prévoit un approvisionnement "plus confortable" du marché mondial au cours des cinq prochaines années. Les intervenants, plus focalisés sur le court terme, attendent la statistique hebdomadaire des stocks américains publiée mercredi.

Véronique Tison pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant