Les Bourses européennes marquent le pas en début de séance

le
0
LES BOURSES EUROPÉENNES MARQUENT LE PAS EN DÉBUT DE SÉANCE
LES BOURSES EUROPÉENNES MARQUENT LE PAS EN DÉBUT DE SÉANCE

PARIS/LONDRES (Reuters) - Les principales Bourses européennes marquent le pas en début de séance mardi, consolidant leurs gains de la veille portés par les anticipations de nouvelles mesures de soutien à la croissance par la Banque centrale européenne.

Dans les premiers échanges, le CAC 40 cède 0,07% à 1.339,53 points au lendemain d'une progression de 2,10%. À Francfort, le Dax recule de 0,37%. L'indice EuroStoxx 50 perd 0,22% et le FTSEurofirst 300 est stable (+0,02%).

A la Bourse de Londres, fermée lundi en raison d'un jour férié, le FTSE rattrape le "rally" haussier de la veille et prend 0,37%.

Les commentaires de Mario Draghi, vendredi à Jackson Hole, ont entraîné un mouvement de repli de l'euro, qui a retrouvé mardi matin son niveau de septembre 2013 face au billet vert, à 1,3178 dollar, avant de remonter légèrement au-dessus d'1,32.

"Le discours de Draghi a marqué un tournant dans la rhétorique de la BCE. Il a également confirmé qu'au-delà des opérations de refinancement à plus long terme ciblées (TLTRO) et des achats de titres adossés à des actifs (ABS), la BCE était prête à agir davantage si nécessaire", a estimé Philippe Gudin, économiste chez Barclays.

Les investisseurs garderont un oeil sur la formation du nouveau gouvernement dirigé par Manuel Valls en France. En pleine euphorie lundi, les marchés ont totalement ignoré la démission du précédent gouvernement.

Plusieurs statistiques françaises publiées avant l'ouverture témoignent de la dégradation du marché immobilier français avec un recul de 12% sur un an des ventes de logements neufs au deuxième trimestre et une baisse des mises en chantier. et Par ailleurs, les créations d'entreprises ont augmenté de 3,5% en juillet.

L'après-midi sera une nouvelle fois dominée par des statistiques américaines, avec les commandes de biens durables en juillet, l'indice S&P/Case Shiller des prix immobiliers pour le mois de juin et l'indice de confiance du consommateur en août.

Aux valeurs, GDF Suez abandonne 1,5% après un abaissement de recommandation d'UBS.

Accor prend 0,6% après avoir publié ses comptes semestriels. Le numéro quatre mondial de l'hôtellerie vise une hausse de son résultat d'exploitation en 2014.

Son actionnaire Eurazeo s'adjuge 1,69%. Le fonds d'investissement envisage une introduction en Bourse du spécialiste français de la blanchisserie industrielle Elis dans le courant de l'automne.

A Londres, WPP, le premier groupe mondial de publicité, avance de plus de 2% après avoir annoncé un bénéfice avant impôt en hausse de 1,5% au titre du premier semestre et confirmé sa prévision de marge pour l'ensemble de l'exercice.

Le néerlandais royal Imtech s'envole de plus de 17% après l'annonce d'un accord avec Vinci (+0,3%) en vue du rachat de sa division dédiée aux technologies de l'information et de la communication pour 255 millions d'euros.

Du côté du pétrole, le Brent se maintient au-dessus des 102,50 dollars le baril avec la persistance des tensions en Ukraine.

Des militaires russes se faisant passer pour des séparatistes ont ouvert un nouveau front dans l'est de l'Ukraine, a annoncé lundi le porte-parole de l'armée ukrainienne, alors que Moscou a fait part de son intention d'envoyer unilatéralement un second convoi humanitaire.

(Mathilde Gardin pour le service français, édité par Véronique Tison)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant